feminines / Ligue des Champions féminine

J-6 : « Être vigilants »

Publié le 14 mai 2010 à 14:00 par OT

L’entraîneur des féminines Farid Benstiti revient sur la victoire de son équipe 7-0 hier à Soyaux. A six jours de la finale de la Ligue des Champions.

Farid, vous avez parfaitement négocié votre dernier match avant la finale…
Oui, il fallait à la fois prendre au sérieux ce match de championnat en le gagnant, et éviter les blessures. C’est ce que nous avons réussi à faire. Les joueuses ont géré le match, elles se sont impliquées tout en évitant certains duels.

Comment allez vous préparer vos joueuses avant la finale ?
Il faut maintenir cet état de forme jusqu’à jeudi et travailler cette semaine pour avoir des joueuses affutées. Il faudra se montrer encore plus sérieux que d’habitude à l’entraînement pour éviter les pépins physiques. On va être vigilants, faire attention au moindre détail.

Qu’en est-il d’Ingvild Stensland, Louisa Nécib et Elodie Thomis ?
Ingvild est restée à Lyon car convalescente et Louisa Nécib a été ménagée pour un petit souci au mollet. Elodie Thomis a ressenti une petite pointe à la cuisse, nous avons préféré la sortir à la mi-temps par précaution. Mais il n’y aura pas de souci pour ces trois joueuses, elles vont travailler avec le groupe jusqu’à jeudi et seront présentes à Getafe.

Le rendement offensif de votre équipe est-il encourageant à une semaine de la finale ?
On a marqué beaucoup de buts mais on aurait pu se mettre définitivement à l’abri plus rapidement. On arrive à créer les décalages, à se procurer beaucoup d’occasions, il faut encore gagner en réalisme. Peut-être qu’un seul but suffira pour gagner la finale, on verra.

Sur le même thème