feminines / D1 féminine

J-7 : Un détour par Soyaux

Publié le 13 mai 2010 à 08:00 par OT

A sept jours de sa finale de la Ligue des Champions face au Turbine Potsdam, l’OL féminin se déplace à Soyaux ce jeudi en match en retard de D1.

Dans une semaine pile, l’OL féminin jouera le match le plus important de l’Histoire du football féminin français : la finale de la Ligue des Champions à Getafe contre les Allemandes du Turbine Potsdam. Avant de rencontrer ce qui se fait de mieux en Europe, les joueuses de Farid Benstiti rencontrent cet après-midi l’un des mal-classés du championnat de France. Soyaux occupe pour l’instant la 11e et avant-dernière place de D1, synonyme de relégation en D2. L’ancien club de la défenseur lyonnaise Corine Franco (en photo) n’a remporté que 3 matchs sur 18 jusqu’à présent, ne marquant que 10 buts soit le pire total offensif du championnat. A l’aller, les Lyonnaises s’étaient facilement imposées 5-0 grâce à un doublé de Louisa Nécib (certainement ménagée cet après-midi) et des buts de Lotta Schelin, Sandrine Dusang et Elodie Thomis.

Ce dernier test ne paraît pas être à la hauteur de l’évènement qui attend les joueuses de l’OL à Getafe. Mais il y aura tout de même de la pression sur leurs épaules cet après-midi car le leader Juvisy possède encore 5 points d’avance sur l’OL. En remportant l’un de ses deux derniers matchs en retard, les triples championnes de France peuvent revenir à auteur du PSG deuxième, et à 1 point de la tête (la victoire offrant 4 points). Pour cela, les Lyonnaises tenteront d’être aussi appliquées qu’à Nord Allier où elles se sont imposées 3-0 dimanche, grâce à des buts d’Elodie Thomis, Lara Dickenmann et Sandrine Brétigny. Ensuite, elles pourront enfin se plonger dans leur finale.


Groupe OL féminin :
Gardiennes : Bouhaddi, Pons
Défenseurs : Georges, Renard, Dusang, Rybeck, Franco
Milieux : Cruz, Henry, Kaci, Dickenmann, Simone
Attaquantes : Thomis, Katia, Brétigny, Herlovsen

Christine Nilsen, Coralie Ducher, Ines Dahou, Louisa Nécib ne devraient pas figurer sur la feuille de match mais sont quand même du déplacement à Soyaux. Alors qu'Ingvild Stensland est convalscente.

Sur le même thème