masculins / Sochaux-OL J-2

J-A Boumsong : « Il faut rester unis »

Publié le 27 octobre 2008 à 18:30 par RD

Jean-Alain Boumsong, qui a disputé les deux dernières rencontres en défense centrale comme titulaire, revient sur les actuelles prestations de l’OL et se veut confiant pour la suite.

La dernière victoire de l’OL remonte à un mois (27 septembre, victoire face à Nancy, 2-1, lors de la 7è journée) Cela commence à faire long…
Oui, mais ça va revenir. On n’est pas si anxieux que ça de retrouver la victoire même si on sait qu’il nous faut prendre des points maintenant pour réaliser un de nos objectifs majeurs, à savoir gagner ce 8è titre. Mais ça va venir on n’est pas inquiets. En tout cas, je ne le suis pas pour l’instant, même si force est de constater que tout n’est pas parfait.

Quel est l’état d’esprit dans le vestiaire lyonnais en cette période ?
Pour ma part, je suis tranquille. Il y a des critiques qui sont émises sur ma personne, sur le groupe... Ca fait partie du jeu. Après, le groupe doit savoir faire son autocritique et savoir les points à améliorer par le travail. On sait qu’on n’est pas transcendant en ce moment, mais par expérience je sais que dans une saison il y a toujours au moins une mauvaise passe. Nous sommes en train de la vivre. Ce n’est pas non plus catastrophique mais en tout cas il faut y remédier et pour cela, il faut travailler pour gagner en confiance et en sérénité. Et les résultats viendront. En général, quand on a de moins bons résultats, la tendance peut être à l’individualisme. C'est-à-dire que chacun cherche à ne pas être le coupable désigné. Ce serait vraiment une erreur d’avoir cette attitude là. Ca ne serait pas bon pour retrouver le niveau qui est le notre. Il faut rester unis.

D’où vient le fait que les défenseurs ne jouent pas à leur vrai niveau en ce moment ? Les critiques les fragilisent-elles ?
De toute façon, quand on prend des buts, la défense est critiquable. C’est le cas. Mais je veux aller plus loin. Je pense aussi, sans détourner le problème, que c’est collectivement que nous pouvons et que nous devons améliorer notre jeu défensif, comme notre jeu offensif d’ailleurs. Mais toujours de manière collective.

Cela signifie-t-il que les attaquants doivent faire plus d’efforts pour revenir défendre ?
On ne demandera jamais à un attaquant de défendre comme un défenseur. Mais pour bien défendre ensemble, l’attaquant a un premier boulot à faire pour aider l’équipe. Et puis les défenseurs doivent être bons aussi quelque part. Et dans le cas contraire, dans les matches difficiles puisque on ne marque pas beaucoup à l’extérieur, il faut déjà que les défenseurs soient bons défensivement et qu’ils apportent aussi leur contribution dans le jeu offensif sur coups de pied arrêtés en essayant de marquer un peu plus de buts aussi.

La victoire vous paraît-elle impérative, mercredi, face à Sochaux ?
Il faut gagner, on a besoin de points pour retrouver l’élan qui était le notre en début de saison. De toute façon, il ne faut pas se le cacher : on va à Sochaux pour prendre 3 points. Mais ça va être difficile car cette équipe, selon moi, n’est pas à sa place. C’est une très bonne formation, qui a connu peu de changements, ils sont dans la continuité, ils ont fait une seconde partie de championnat formidable la saison dernière. Cette année, ils ont mal débuté mais ils ont vraiment le niveau pour retrouver la première partie du tableau. Donc, ça va être une partie difficile.