Site officiel de
L'Olympique Lyonnais

masculins / Départ Rémi Garde

« J’ai besoin de faire un break »

Publié le 13 mai 2014 à 11:59 par SC

Jean-Michel Aulas et Rémi Garde, l’entraîneur lyonnais, ont annoncé ce mardi matin avec beaucoup d'émotion le départ de ce dernier à la fin de cette saison, après trois années passées sur le banc de l’OL.

Quand est-ce que la décision a été prise ?

Rémi Garde

« Je mets fin au suspense, qui a été long et compliqué à gérer. Je n’ai pas répondu positivement à la demande du président de prolonger et d’entraîner la saison prochaine. Je ressens le besoin de faire un break. Mon mode de vie s’accommode mal à un métier d’entraîneur, qui est contraignant mais très passionnant. Je souhaitais remercier le président pour m’avoir fait confiance il y a trois ans, alors que je n’avais jamais entraîné.

Je le remercie pour notre relation. Il y a eu des moments plus difficiles, mais c’est une réelle relation d’hommes. Ce n’est rien de tout cela qui a influencé ma décision. Je remercie aussi Bernard Lacombe car il a beaucoup poussé pour que je vienne, comme il l‘avait d’ailleurs fait quand j’étais joueur. Je sais que j’avais son soutien. Je voulais aussi remercier mes joueurs des trois années, ceux qui ont cru en mon travail, qui savaient qu’on pouvait faire quelque chose malgré les difficultés. Merci à tout le club. Je remercie aussi mon staff. J’ai eu la chance de choisir le staff et il me l’a formidablement rendu. Il a fait un travail exceptionnel. Un dernier remerciement aux supporters, sans qui un club ne serait rien. Je ne m’attendais pas à un tel hommage samedi dernier ».

Jean-Michel Aulas

« Les décisions ont été prises hier soir. Rémi Garde a décidé de ne pas continuer l’aventure, de mettre un terme à son contrat, qui arrivait à terme en juin prochain. Et cela, malgré les sollicitations fortes et positives. Il a fait ce choix pour des raisons familiales et personnelles. Cela ne remet pas en cause le développement du projet. Sa décision n’est pas liée au mode d’opération ou au manque d’ambition du club.C’est un entraîneur hyper compétent. Il a d’ailleurs eu son diplôme hier. C’est un entraîneur qui a performé avec les équipes qu’il a pu conduire ces trois dernières années. Ça a été aussi un succès lorsqu’il était à la tête du centre de formation…Au-delà de l’homme qu’on estime et qu’on apprécie ici, il aurait mérité le titre de meilleur entraîneur de la saison, notamment au vu des performances et du rapport moyen-résultat. On doit respecter son choix, surtout quand on apprécie l’homme….La vie continue. L’institution est forte. Je suis très déçu mais on a tout fait. Son cœur reste à l’OL. Je sais qu’on peut compter sur lui…Son départ me peine.

Quand est-ce qu’un nouvel entraîneur sera désigné ?

Jean-Michel Aulas

« On l’a fait au moment où les choses étaient définitives. Il faut laisser du temps pour planifier. On a défini un profil. Il est lié au projet d’entreprise, qui est dans la ligne droite du fair-play financier. On ne va pas prendre un entraîneur qui ne parle pas français, ou avec un staff pléthorique, mais un entraîneur qui a la mentalité de ce qui a été fait à l’OL. On privilégiera toutes les solutions qui permettent d’intégrer le staff existant et compétent actuel. On a des idées mais il est prématuré de répondre. Il y a des solutions, l’OL suscite beaucoup de convoitise. On va prendre une décision aussi tôt que possible. On s’est renseigné sur certains, notamment par rapport aux contrats. On faire très vite des auditions. Au retour du stage en Corée, ce serait bien qu’il y ait une décision. On n’est pas dans une situation floue. Tout est possible mais je ne pense pas qu'une solution interne soit envisageable à court terme. J’ai une confiance absolue en Gérald Baticle, Bruno Génésio et Robert Duverne. On va leur proposer de continuer ».

Quels sont vos projets pour la suite ?

Rémi Garde

« Je ne serai pas sur un autre banc de touche en juillet. J’ai vraiment besoin d’un break. Ce n’est pas ma préoccupation du moment. Je dois faire un break pour respirer. La décision a été difficile. J’ai découvert un métier que j’ai beaucoup aimé. Lancer des jeunes joueurs a été quelque chose de très fort. Je l’ai vécu comme un accompagnement, pour ceux que j’avais connu avant. J’ai toujours respecté l’OL, j’ai toujours été loyal. Durant ces trois années, ma famille m’a accompagné. J’ai besoin de les retrouver pour me ressourcer et pour revenir fort. On a beaucoup discuté avec Jean-Michel Aulas, qui a essayé de me faire changer d’avis. C’est une décision très personnelle, ce n’est pas en lien avec le projet du club. J’avais une crainte d’avoir moins d’énergie. Je n’ai pas de plan de carrière. J’ai beaucoup aimé ce métier. On verra ce que nous réserve l’avenir. Il faut avoir un brin de lucidité dans ce milieu. Bien sûr que j’aurais été très fier d’être le premier entraîneur à entrer dans le Grand Stade. Ça aurait servi mon ego, mais je ne suis pas comme ça. Je l’ai annoncé aux joueurs. Ils sont au courant depuis ce matin ».

Comment aborder ce match décisif à Nice ce samedi ?

Rémi Garde

« J’aimerais détacher cette annonce de départ du dernier match à Nice. Il fallait le faire. La situation est plus facile à vivre maintenant. Ça devenait pesant. J’ai toute confiance en mes joueurs pour atteindre l’objectif. Le bilan ne sera pas le même selon le résultat de samedi. On a fait appel à moi pour mener une nouvelle politique. J’ai essayé de suivre la feuille de route. Le bilan sportif et financier est correct, avec deux trophées remportés ».

Jean-Michel Aulas

« Il faudra faire un exploit à Nice. Le match nous fait trembler mais on a de très de bons arguments sur le terrain. Au fond du cœur, des têtes et des tripes, il y aura une envie de réaliser une 18ème qualification européenne de suite ».

CLAIREFONTAINE, partenaire officiel de l’Académie OL.