masculins / Reprise

J.M. Aulas : « Le groupe n’est pas définitif »

Publié le 02 juillet 2007 à 15:50 par AG avec OLTV

Jean-Michel Aulas était présent ce matin à Tola Vologe pour accueillir les joueurs de retour de vacances et pour s'entretenir avec le staff technique. Le président en a profité pour faire le point sur l'actualité du club.

C’est donc la rentrée des classes ?
Des classes je ne sais pas, en tout cas c’est la rentrée de l’Olympique Lyonnais ! On a des joueurs heureux parce qu’ils ont été en vacances plus longtemps que les autres donc je pense qu’ils vont être plus bronzés comme Anthony (Réveillère) qui arrive à l’instant et qui est vachement bronzé (sourire). Voilà, donc ce matin on est très heureux parce que c’est toujours un moment d’appréhension, d’aventure. C’est une nouvelle aventure qui commence et j’espère qu’elle va être au moins aussi belle que les précédentes, peut-être même encore plus belle, en tout cas on s’y emploie pour qu’elle soit encore plus belle.

L’objectif reste le titre de champion de France, le septième ?
C’est un septième titre bien évidemment, essayer d’être en tout état de cause sur le podium pour la Champions League et faire en sorte que l’on puisse à nouveau progresser dans les coupes. Nous avons été très proches d’une coupe de la Ligue la saison dernière. Les coupes sont importantes qu’elles soient nationales ou européennes. On va faire en sorte de se rapprocher des meilleurs même si c’est difficile puisque les meilleurs ont des perspectives de ressources très supérieures aux nôtres à l’image de ce que peuvent faire Barcelone, le real Madrid, Chelsea ou Manchester. Ceci étant, on l’a démontré depuis maintenant vingt ans, même avec peut-être moins de ressources, mais un petit peu plus d’idées, un peu plus de rigueur, un peu plus de pertinence, on espère bien aller taquiner les tout meilleurs y compris en coupe d’Europe.

Le groupe n’est pas encore totalement établi, qu’en est-il au niveau des arrivées et des départs ?
Bien évidemment, le groupe n’est pas définitif. Il y a encore un certain nombre d’ajustements à faire. Il y en a qui veulent partir et si les propositions que l’on souhaite arrivent, nous regarderons avec attention. Ceci étant, rien n’est déterminé et puis il y a un certain nombre de joueurs qui pensaient pouvoir partir et puis qui vont rester de manière à avoir un groupe encore homogène. En tout état de cause nous ferons des ajustements comme chaque année, des opérations un petit peu plus lourdes quand nous saurons très précisément ce qu’il va se passer.

Sylvain Armand a déclaré avoir envie de rejoindre l’Olympique Lyonnais. Quelle est votre position ?
Oui, je l’ai eu encore avant-hier. Pour le moment le PSG n’a pas souhaité ouvrir complètement la négociation mais on va l’ouvrir tout de suite après la réception des joueurs. C’est l’objectif prioritaire d’Alain Perrin. Nous avons aussi deux autres négociations en cours, au cas où, qui sont aussi de très haut niveau. Ce qu’il faut savoir c’est qu’à chaque fois qu’un joueur va s’en aller de Lyon, celui qui arrivera devra être au moins l’équivalent et si possible meilleur.

Est-ce que Florent Malouda va rester à l’OL ?
Je l’ai eu cette nuit, il va arriver tout à l’heure. Il était très serein et très content de revenir même s’il a été un petit peu déçu par les clubs qui l’ont promené pendant toutes les vacances. On va faire en sorte, s’il y a des propositions à la hauteur que nous souhaitons, de l’aider à partir. Si par contre, il n’y a pas de propositions, il restera. Avoir Malouda, Ben Arfa, Källström et Belhadj à gauche c’est pas mal surtout si le coté droit est aussi fort qu’on l’annonce avec Keita, Wiltord et Govou bien évidemment puis Clerc qui peut aussi jouer dans un rôle différent si l’on est en 4-4-2.

Concernant Alou Diarra ?
Je suis vraiment ravi de voir Alou ce matin à l’entraînement d’autant qu’il avait clamé son désir quitter le club.

Pouvez-vous nous parler de l'italien Grosso, un nom qui revient beaucoup ces derniers jours ?
Oui. C’est un des joueurs qui nous intéresse effectivement. Il est champion du Monde en titre. Un finaliste de la coupe du monde s’en va (Eric Abidal), un champion du monde en titre pourrait arriver. C’est la preuve que Lyon intéresse les meilleurs, il fait donc partie des gens que l’on a supervisé depuis quelques temps.

Qu’en est-il de la piste menant à Jérôme Rothen ?
Pour le moment il n’y a pas de piste Rothen puisque Flo (Malouda) est là. Il va d’ailleurs partir avec ses collègues à Tignes. Donc non, pas de piste Rothen pour le moment. Il y avait une piste Robben dans la mesure où nous discutions avec Chelsea, cela avait été évoqué mais pour le moment non, il n’y a pas de piste de ce type là.

Concernant Sylvain Wiltord, avez-vous des nouvelles de Marseille ?
Par la commission juridique non... puisque apparemment ils ont contacté notre joueur sans nous prévenir. Je pense qu’ils ont fait ce qu’on nous a reproché l’année dernière concernant Franck Ribéry. Ceci étant, hier soir, j’ai eu Sylvain longuement au téléphone et il n’y a pas de problème, il va reprendre ce matin et partir à Tignes avec le groupe.

Ce qu’il s’est passé ce matin avec Sylvain Wiltord (Interpellation) ne semble pas très bon pour l’image du club ?
Oui. Je n’ai pas été alerté puisque j’étais en réunion avec le staff technique mais c’est vrai que ce genre d’incident est négatif pour Sylvain tout d’abord. Aussi, à partir du moment où il est un des meilleurs joueurs de l’Olympique Lyonnais et qu’il est sous contrat, international au demeurant, tous les médias sont bien sûr concentrés sur des joueurs dont l’exemplarité doit être démontrée chaque jour donc personnellement, je regrette. Bon, ça fait partie des choses qu’on lit quelques fois dans d'autres très grands clubs, cela ne les empêche pas de gagner des trophées par la suite. Ceci étant, c’est vrai que c’est désagréable. On aime bien, à Lyon, donner une image qui soit la plus clean possible et c’est vrai que cette intervention nous a peiné. Cette affaire ne concerne pas du tout le football. Cela concerne, d’après ce que l’on m’a dit, des excès de vitesse, des infractions de ce type, je crois, mais je n’ai pas le détail. Lui-même vous répondra quand il va revenir puisqu’il va partir avec ses collègues à Tignes.

Est-ce un élément de plus dans le « dossier » Wiltord ?
Non, il n’y a pas de « dossier » Wiltord. Disons que, j’ai déjà dis que Sylvain a eu quelques fois des comportements qui n’étaient pas compatibles avec la gestion professionnelle qu’exige l’Olympique Lyonnais. Voilà, on lui a signifié et il a été sanctionné. Il n’empêche qu’il lui reste un an de contrat et que, si j’ai bien compris ce qu’il m’a dit au téléphone hier soir, il entend effectuer son année. Il est probable que, sauf imprévu, il fasse son année ici.