masculins / AS Rome - OL J-2

J-M. Aulas se confie dans l'Equipe

Publié le 19 février 2007 à 12:24

Après la victoire de l’Olympique Lyonnais au Stadium Nord ce week-end et avant le déplacement à Rome pour les 1/8èmes de finale de Champions League, le Président lyonnais Jean-Michel Aulas s’est confié aux journalistes de l’Equipe.

[IMG41308#L]

« On n’est pas moins fort qu’en décembre » affirme le président Olympien pour faire allusion au mois de janvier passé. « Il y a eu un passage moins bon. Il faudrait être aveugle ou de mauvaise foi pour dire le contraire mais Lyon n’est pas moins fort ». Ce coup de moins bien a par la suite amené certaines tensions au sein du club « et on s’est expliqués » poursuit le président avant de poursuivre « il y a eu des tensions entre dirigeants et joueurs mais sûrement aussi entre les membres du staff. J’ai essayé de faire en sorte que tout rentre dans l’ordre …»

 

Concernant le mercato, « nous avons répondu aux souhaits du coach ». Gérard Houllier est « un garçon intelligent. Il est toujours convaincu et pertinent. J’ai la plus grande admiration pour ce qu’il apporte… Aucune décision n’est prise en matière de recrutement  si ce n’est Gérard qui l’a suggérée. »

 

Concernant les polémiques nées au sein des Brésiliens de l’OL et la méforme de Fred, le président affirme que l’attaquant lyonnais était moins bien parce qu’il était moins bon. « Il était perturbée dans sa vie personnelle…Il pensait davantage à ses intérêts personnels qu’au collectif ». Jean-Michel Aulas a vu Juninho et Caçapa pour connaître leur avis sur le recrutement mais ils n’ont pas estimé nécessaire d’aborder un problème de collectif.

Bons nombres de négociations de contrat ont alors été évoqués :  Juninho souhaite prolonger jusqu’en 2010 : « Il avait un contrat jusqu’en 2008 avec une option. On vient de la lever pour le prolonger jusqu’en 2009. Il en a profité pour me dire qu’il aimerait bien rester jusqu’en 2010 » ; Caçapa a signé jusqu’en 2008 et des discussions sont en cours pour Anthony Réveillère.

Et puis Jean-Michel Aulas a longuement conversé sur Gérard Houllier. A la question sera-t-il entraineur de Lyon la saison prochaine. Réponse : « Si, moi, je pense qu’il sera là ? Oui. Mais ce n’est pas parce que je pense qu’il sera là qu’il n’aura pas sa liberté. »

Enfin, avec une finale de Coupe de la Ligue, un 6e titre de Champion de France en perspective, un long chemin à faire en Ligue des Champions, celui qui fête ses 20 ans à la tête du club assure que Lyon a devant lui « un pari fabuleux ».