masculins / ESTAC - OL

« J’espère que tout ça est derrière nous »

Publié le 29 octobre 2015 à 11:42 par SC

Anthony Lopes était présent au traditionnel point presse 48 heures avant le déplacement à Troyes. L’occasion de revenir sur l’actualité du groupe lyonnais en dehors et surtout sur le terrain.

Les choses vont mieux du côté de Tola Vologe depuis la victoire 3 à 0 à Toulouse. Même si Anthony Lopes réfute l’idée d’un malaise dans le vestiaire lyonnais, il considère que les discussions de la semaine dernière ont été bénéfiques pour le groupe. « Il n’y a pas de clan lyonnais. Plusieurs recrues sont arrivées et elles n’ont pas été mises de côté. Les affinités sont présentes et c’est la vie d’un groupe. Il y avait besoin de se parler. On aurait pu le faire avant. Il y a de la bonne humeur et le groupe vit très bien. Espérons que les résultats suivent. J’espère que tout ça est derrière nous ».

Ça va être un match compliqué. Une victoire pourrait nous permettre de nous replacer et de préparer au mieux la réception du Zénith

L’international portugais est aussi revenu sur l’agitation médiatique suite à la conférence de presse de Mapou Yanga-Mbiwa. « La presse nous a mis un peu la pression. Ça fait partie du métier et on accepte. Il y a des choses qui peuvent se dire devant les médias et d’autres non. Les états d’âme, il faut les dire aux personnes concernées. Ce n’est pas un message pour Mapou Yanga-Mbiwa, c’est un message pour tout le monde. Ça a été fait et ça n’a pas apporté que des choses négatives dans le groupe. C’est une personne importante pour nous. Il a exprimé ce qu’il avait besoin d’exprimer ».

Retour au terrain. Le gardien de 25 ans sait que le début de saison a été difficile. Mais il reste confiant quant au rebond de son équipe. « On est 4èmes, ce n’est pas catastrophique même si on n’est pas à la hauteur des attentes. En Ligue des Champions, c’est un bilan très négatif. On aurait aimé avoir plus de points mais tout est encore possible. On va essayer de faire carton plein». Avant cela, il y aura samedi le déplacement chez la lanterne rouge, Troyes. Un rendez-vous à ne pas prendre à la légère. « Le match le plus important est celui qui arrive. On a vu quelques matchs de Troyes. C’est une équipe très joueuse, qui se procure beaucoup d’occasions mais qui manquent de réalisme. Ça va être un match compliqué. Une victoire pourrait nous permettre de nous replacer et de préparer au mieux la réception du Zénith ».

Anthony Lopes, indéboulonnable, est un des tauliers de la défense. Il se montre plutôt satisfait des performances lyonnaises dans ce secteur. « Défensivement, on est plutôt bien. Même si on peut encore s’améliorer. Il nous faut de la stabilité. C’est encourageant pour la suite ». Et un homme en particulier n’est pas étranger à cela, selon lui. « Samuel Umtiti, c’est le patron derrière. J’espère que son absence (suspendu contre Troyes) ne va pas nous porter défaut. Il y a d’autres joueurs qui vont montrer ce qu’ils sont capables de faire ». On devrait notamment retrouver Maxime Gonalons, déjà titularisé à ce poste contre Toulouse, dans la charnière centrale. « Il a apporté de la sérénité, de la stabilité. Il parle beaucoup. Il a un très bon jeu au pied. C’est un énorme plus dans la relance ».

Sur le même thème