masculins / OL - PSG J-1

« Je dois plus parler sur le terrain »

Publié le 26 novembre 2010 à 16:30 par DC

C’est le milieu de terrain et vis-capitaine Jérémy Toulalan qui est venu répondre aux questions des journalistes aujourd’hui, juste avant la séance du jour.

La défaite contre Schalke…
Il va falloir l’effacer de notre tête. Contre Paris, ce sera la meilleure des choses. La seule satisfaction, c’est d’être qualifié. On peut encore accrocher la première place. Après il y a donc ce match contre Paris, donc on a une belle opération à faire ce week-end. Pour moi, il y a deux visages, à domicile et à l’extérieur. Pourquoi, je ne sais pas ? C’est peut-être un problème mental, et puis parfois on devrait moins prendre de risque, et ne pas vouloir jouer à tout prix. Donc oui c’est inquiétant, parce qu’on n’arrivera pas à faire que des remontées comme à Lens. A nous de rectifier le tir dimanche, et de faire deux mi-temps et un match complet. Côté joueurs, nous avons parlé entre nous, et la réponse se fera sur le terrain. Après, on est en huitièmes de finale de la LDC pour la huitième fois d’affilée, et en championnat, on est qu’à deux points de la tête.

Les lacunes de l’équipe…
Il manque beaucoup de choses, notamment dans l’état d’esprit. Notre souci en ce moment en plus, c’est qu’on n’est pas tous au même niveau. Certains ont des manques physiques, d’autres c’est mental, d’autres c’est technique. Pour moi ce sont les joueurs qui sont sur les terrains et qui font le jeu, donc le problème oui vient des joueurs quand ça ne va pas, le président a raison. Mais on essaye d’en parler entre nous.

Son début de saison, son rôle dans l’équipe…
Ce n’est pas le meilleur début de saison de ma carrière, mais j’essaie de faire du mieux que je peux. Après, du moment que l’OL marche, mon cas personnel est secondaire. Après on doit s’adapter aux systèmes de jeu, aux joueurs avec lesquels on joue, car ça bouge beaucoup au milieu comme devant et en défense. Après sur mon rôle, c’est vrai que parfois on a des manques sur le terrain. Et c’est là qu’il faudrait que je parle un peu plus, pour parfois qu’on défende un peu plus.

Le match face au PSG et le mois de décembre…
On a un mois de décembre très difficile qui nous attend, avec que des gros à jouer. Alors est-ce que jouer le PSG maintenant n’est pas la meilleure chose ? Peut-être. Les équipes que nous allons jouer ne vont pas rester derrière, donc ce sera peut-être plus facile. Après l’objectif avant la trêve est de se rapprocher de cette première place, pour pouvoir réaliser une bonne deuxième partie de saison. J’espère en tout cas que cette année 2010 va bien se terminer, pour être davantage performants en 2011.

Les atouts parisiens…
C’est une équipe qui est régulière depuis ce début de saison. Il y a un bon équilibre, et puis Nêne peut faire la différence à tout moment. Donc c’est une formation qui ne sera pas loin du podium en fin de saison je pense. De toute façon, on aborde ce match face au PSG pour le gagner, et pour grappiller encore des points sur le premier. On s’en sortira dans le jeu. Après ce n’est pas facile quand on sort d’une prestation comme celle de Schalke, mais ce qui est important c’est d’être tout de suite dans les duels et présents en début de match.

L’Equipe de France…
L’important c’est l’OL. A partir du moment où on est performant en club, il y a des possibilités pour être appelé en Equipe de France. Donc à moi de revenir à mon meilleur niveau.

Sur Lisandro…
Il revient de blessure. C’est difficile, moi aussi j’ai été blessé, et ce n’est pas facile car les deux premiers matchs on est frais, et après on plonge un peu. Donc il va falloir se serrer les coudes jusqu’à la fin de l’année. Et après, le stage nous fera du bien je pense, comme l’an dernier.

Sur le même thème