masculins / Stage de préparation

« Je n’ai pas senti de sa part une demande de partir »

Publié le 10 juillet 2015 à 14:39 par SC

Hubert Fournier est revenu sur toute l’actualité de son équipe…la préparation, les jeunes présents au stage, le mercato, la situation d’Alexandre Lacazette ou encore sa deuxième saison lyonnaise qui se profile.

Le premier match face à Sion

« On est nombreux. Ça demande beaucoup de travail avec deux groupes. On a la même structure que la saison passée. Ça nous a permis de nous rôder…L’objectif est de donner du temps de jeu aux joueurs du premier groupe. Les internationaux ne vont pas participer. Il ne faut pas écourter cette période de préparation puisque ça peut être préjudiciable. »

Le retour des internationaux

« On se prépare pour le Trophée des champions puisque ça sera le premier match de compétition. Les internationaux sont revenus en forme et ne sont pas loin des autres. Dans les premiers tests physiques, il y a une grande différence par rapport à l’état dans lequel on avait récupéré les joueurs la saison passée. Tout le monde a tiré les enseignements. J’ai retrouvé des joueurs capables d’assumer la charge de travail. »

Les jeunes

« Je trouve très bon l’investissement des jeunes même si certains ont souffert au début. Il y a eu un changement de rythme. Ca s’équilibre de plus en plus. C’est un peu trop tôt pour dire s’ils feront partie de notre groupe. Il y a une grande saison devant eux avec la Ligue des Champions des jeunes. Et puis l’équipe pro aura besoin de faire appel à certains d’entre eux avec le nombre d’échéances important. Il faut leur donner la possibilité de s’exprimer sur les entraînements. »

Le mercato et Alex Lacazette

« Ca peut encore bouger. On est que début juillet. On a compensé nos départs…Plus tôt ça sera réglé, mieux ça sera pour tout le monde. Il est encore sous contrat et le club est décisionnaire. A aucun moment j’ai senti une demande de partir de sa part. Il faut toujours être prudent. Mais ce n’est pas une inquiétude qui m’empêche de dormir. On ne le prépare pas pour une autre équipe. Notre état d’esprit est différent. »

Le poids des revalorisations salariales

« Ça fait partie des choses sur lesquelles certains joueurs vont être confrontés. Il faudra confirmer leur belle saison. Ils vont être attendus là-dessus. Leur revalorisation salariale leur demande un devoir d’exigence. Yoann avait un salaire d’une autre époque. Il y a une certaine uniformité maintenant par rapport à ce que chacun a démontré. Tout le monde peut se regarder dans les yeux…Tout le monde est à surveiller. D’une manière générale, tout le monde est appelé à confirmer. Et le staff aussi. »

L’arrivée d’un défenseur central ?

« C’est toujours d’actualité. On a toujours été clair sur Nkoulou mais on est confrontés au refus de Marseille. Si on doit partir sans ce renfort, on fera avec. On l’a fait la saison passée. Ça ne nous a pas empêché d’être une des meilleures défenses de L1...On va aussi avoir la chance de récupérer Milan Bisevac. Il aura peut-être du temps de jeu face au Milan AC. Et on verra par rapport à son évolution. On ne récupère pas aussi facilement que ça d’une telle blessure. »

Un groupe qui commence à se dégager ?

« Il n’y aura pas la place pour satisfaire le temps de jeu de tout le monde. Arnold Mvuemba n’a pas suffisamment joué, à ses yeux et à mes yeux aussi. Il y a une concurrence féroce au milieu de terrain. C’est un exemple. »

Une deuxième saison sur le banc

« On apprend lors de la première saison puisqu’on découvre un club, des personnes avec qui on travaille tous les jours. C’est important. Il n’y a plus de période de découverte. On gagne un peu de temps et le temps est précieux dans notre métier. »