masculins / OL - TFC

« Je n’ai pas perdu confiance, ni espoir »

Publié le 22 octobre 2015 à 16:38 par SC

Mapou Yanga-Mbiwa était pour la première fois présent en conférence de presse depuis son arrivée à l’OL. Il a évoqué ses difficultés du début de saison, celles de son équipe et l’espoir de meilleurs jours.

Blessé aux adducteurs à l’entraînement après le match contre Lille et juste avant celui contre Marseille, Mapou Yanga-Mbiwa a retrouvé les terrains vendredi dernier à Monaco. Et il était de nouveau titulaire lors du déplacement au Zenit en Ligue des Champions. Pas de quoi le satisfaire. Le défenseur central dresse un bilan très critique sur ses premiers pas à l’OL. « Mon début de saison est catastrophique. J’essaie de faire le mieux possible. Je dois faire le dos rond. Je n’ai pas perdu confiance, ni espoir. Je vais continuer à me battre ».

Deux dernières sorties compliquées aussi bien pour lui que pour le reste de l’équipe. Le joueur de 26 ans explique en partie les contre-performances par un manque de chance, de réalisme. « Il n’y a pas beaucoup de choses qui marchent cette saison. La réussite n’est plus la même. On connait ce genre de périodes mais il faut insister. Chacun de nous doit redoubler d’efforts pour que la réussite revienne ». Mais aussi pour retrouver les vertus qui ont fait la force du groupe la saison passée. « On fait moins les efforts les uns pour les autres, on est moins solidaires. Le fait d’avoir fait une bonne saison, on se relâche inconsciemment. On a du mal à se dire les choses. Il faut beaucoup de travail personnel, de l’écoute pour remettre la machine en route ».

On sait qu’il nous reste trois matchs. Il faut prendre le maximum de points. On va se battre. Ce n’est pas fini. On croit encore en la qualification. On a le potentiel pour le faire

Rien n’est perdu selon lui. Loin de là. Mapou Yanga-Mbiwa garde espoir quant aux chances lyonnaises de se qualifier en 8èmes de finale de la Ligue des Champions. « On sait qu’il nous reste trois matchs. Il faut prendre le maximum de points. On va se battre. Ce n’est pas fini. On croit encore en la qualification. On a le potentiel pour le faire ». Il reste confiant aussi concernant le championnat qui verra les Lyonnais affronter le TFC ce vendredi. « Toulouse va venir chercher du point. Il faut prendre les trois points pour ne pas laisser partir nos concurrents. La victoire sera sûrement plus importante que le jeu ». Et d’ajouter : « Il y a un collectif, un bon groupe mais on se cherche encore. Dans la logique des choses, l’équipe est un peu plus forte que la saison passée ».

Le franco-centrafricain a aussi évoqué les possibles tensions dans le groupe. Rien d’alarmant selon lui. « Il y a de la tension dans toutes les équipes du monde. Mais elles s’expriment plus quand ça va un peu moins bien, c’est normal. Ça montre que le groupe vit et qu’il veut s’en sortir ».

Sur le même thème