masculins / OL - Lille

« Je ne doute pas… »

Publié le 16 octobre 2010 à 16:40 par RB

L’international brésilien retrouve dimanche son ancien club. Désormais en pleine possession de se moyens, il connait l’importance de ce rendez-vous face à un concurrent direct pour le titre…

La saison dernière, il avait manqué le match aller dans le Nord pour cause de suspension et n’avait joué que les 37 dernières minutes au retour. « Ce n’est pas évident de jouer contre ses anciens partenaires. Mais c’est le football. Si je joue, je vais affronter Debuchy, Emerson. Debuchy, c’est devenu un des meilleurs latéraux en France. Emerson, il a beaucoup de qualités. Il faut qu’il prenne plus confiance ne lui. Il est costaud. Je pense qu’il ne sait pas à quel point il est costaud ! Il défend mieux que moi quand je joue à ce poste. Il apporte offensivement avec une belle qualité de centre. Il ressemble à Aly (Cissokho) ».

Debuchy, Emerson et les autres joueurs, cela constitue une solide équipe. « Depuis plusieurs saisons, cette formation montre de belles choses. Il y a une sacrée force offensive difficile à stopper. Au milieu et derrière, c’est costaud. Cette équipe profite aussi de la stabilité de son groupe. Dimanche, on sait ce qui nous attend. Je sais comment le LOSC va jouer. C’est toujours spécial d’affronter cette équipe. C’est aussi spécial les matchs entre Lillois et Lyonnais. Nous, il faut gagner. Il n’y pas le choix… ». Gagner pour reprendre de la confiance, remonter au classement. « On s’est posés des questions à un moment donné, mais nous avons les moyens de tout changer, de faire différemment. On connait nos qualités. Moi, je ne doute pas de ce que l’on peut faire ; faire de superbes choses ». Pense-t-il à la situation de l’entraineur ? « Forcément, nous sommes au courant. Mais on essaie d’occulter cela. Ce n’est pas évident pour lui en sachant que cela peut changer rapidement en fonction des résultats. On l’espère. Les joueurs sont là pour le soutenir ».

bastos

Fatigué par la coupe du monde, blessé en août, Michel a avoué qu’il avait eu des problèmes pour retrouver son meilleur niveau. Où en est-il avant d’entamer un marathon jusqu’à la trêve des confiseurs ? « Aujourd’hui, cela va. Les deux trêves m’ont aidé. Je me sens bien. Je dois logiquement m’améliorer par rapport à mon début de saison. Après, j’ai déjà été décisif deux fois (Schalke et Hapoël). Et je préférerais toujours être, en priorité, décisif. Cette saison, je veux être encore plus performant et je sais que je le ferais ». Si le gaucher lyonnais progresse, il doit évidemment penser à la Selecao. « Bien sûr. Le nouveau sélectionneur fait pour l’instant des essais. Si je dois revenir en sélection, cela sera à mon poste de milieu gauche et non de défenseur. C’est là que je veux jouer. Il faut que je sois bon, parce que à ce poste, il y a beaucoup de concurrence ».

L’ancien lillois a confiance dans le futur proche. Cet optimisme correspond pleinement à sa personnalité, à son jeu. Cela en fait d’ailleurs un des chouchous des supporters. « Je sens que les supporters m’apprécient. Ils m’apprécient peut-être parce que je me donne à fond pour le club, parce que j’ai le sourire sur mon visage et dans mon jeu. Je suis ainsi. C’est moi. Je suis fier que les supporters m’apprécient. Mais, ce que je peux dire, c’est que je n’ai pas encore tout donné ce que je peux leur offrir. Je veux faire mieux et le faire sur la durée ». Fier de cette relation comme il a été content et surpris d’apprendre qu’il avait élu meilleur joueur du mois de septembre par les Internautes d’OLWEB.fr. « Cela m’a notamment surpris parce que je pensais que ce serait Hugo ou Jimmy… ».

Extrait du programme de match officiel de l'Olympique Lyonnais  "La Tribune : L - Lille" à télécharger en cliquant ici

Sur le même thème