masculins / Transferts

Jean-Alain Boumsong présenté à la presse

Publié le 29 janvier 2008 à 19:28 par BV

Ce matin, s’est tenue dans les locaux d’OL TV la conférence de presse de présentation de Jean-Alain Boumsong en présence du nouveau défenseur lyonnais, Jean-Michel Aulas et Bernard Lacombe. Jean-Alain Boumsong rejoint l’OL pour 3 ans et demi et 3 millions d’euros.

Jean-Alain Boumsong :

Êtes-vous satisfait de signer à l’OL ?
Je suis très heureux d’être à l’OL. Je tiens à remercier très sincèrement les dirigeants lyonnais qui ont montré une grande détermination à me faire venir. Cela fait un moment que l’on se connait, que l’on est en contact. Il me tardait d’arriver à l’OL. Avant de venir, on m’a posé deux questions : « es-tu intéressé ? » et « dans quelles conditions ? ». J’ai répondu « oui » et « quelle que soit la forme ». L’OL est un grand club. Venir ici est un est tout sauf une régression. Je suis également très heureux de retrouver la Ligue 1, un championnat de qualité. Je reviens dans la meilleure équipe française, un grand club qui va jouer sur plusieurs tableaux. Je ne cache pas que pour rejoindre l’OL, j’ai fait des concessions financières. J’arrive à un moment important de ma carrière où il fallait en faire pour retrouver le plaisir.

A l’OL, vous allez être en concurrence avec Cris et Toto Squillaci. Cela vous effraie-t-il ?
Non. Je sais très bien que je vais devoir affronter la concurrence. Un joueur qui n’est pas prêt à faire face à la concurrence doit changer de métier. Je vais devoir travailler car je n’ignore pas que les choses ne me seront pas données. La concurrence est le lot de toutes les grandes équipes. Elle est toujours bénéfique quand elle est saine et loyale. Je vais devoir me retrousser les manches. Ce qui prime, c’est le collectif. Tout le monde doit s’atteler à porter le collectif le plus haut possible. La concurrence est secondaire.

[IMG42872#L]Ne craignez-vous pas de manquer de rythme ?
Il me faudra un ou deux matchs pour retrouver le rythme. Il y aura également des automatismes à trouver. J’espère simplement que cela prendra le moins de temps possible car je devrai être dans le bain rapidement.

Quel bilan dressez-vous de vos trois ans et demi passés à l’étranger ?
J’ai eu un parcours que je souhaiterais à tout joueur ambitieux. Tout n’a pas été parfait mais j’ai appris un football différent, une culture différente. C’est une expérience qui me servira pour le reste de ma carrière et dans ma vie d’homme. Si c’était à refaire, je referais les mêmes choix.

Croyez-vous toujours en vos chances de disputer l’Euro 2008 ?
Il reste quelques mois avant l’Euro. Je crois en la valeur du travail, or je suis venu à l’OL pour « bosser ». Mon ambition est de participer à l’Euro et cela passe par de bonnes performances avec l’OL. Si je joue bien, l’OL sera un tremplin, mais je le répète : je n’arrive pas en terrain conquis.


[IMG42873#R]Jean-Michel Aulas :

On vous imagine satisfait de l’arrivée de Boumsong.
Pour que l’affaire se fasse, il fallait que tout le monde soit d’accord. Il y a eu un décalage qui tenait au fait que la Juventus Turin souhaitait se couvrir en faisant signer un autre joueur. Jean-Alain n’a donc pas été qualifié pour le derby. On aurait aimé qu’il soit avec nous face à Saint-Etienne, mais il l’était par la pensée. Avec Jean-Alain, c’est une longue histoire. On est en contact avec lui depuis très longtemps, depuis son passage à Auxerre. Les temps changent. A l’époque, on n’avait pas les moyens financiers de le faire venir. Mais il a toujours eu l’obsession de signer à l’OL. Il a toujours dit : « un jour, je signerai à Lyon ».

Boumsong n’a pas disputé la moindre rencontre de série A cette saison. Cela vous a-t-il inquiété ?
Non. Sinon on ne l’aurait pas pris. Il a connu un certain nombre de blessures mais cela ne nous a pas inquiétés. C’est un bon joueur qui a une forte personnalité. On a besoin de ce type de joueur. On est conscients d’avoir fait le bon choix.

Où en êtes-vous avec Ederson ?
Il s’inscrit pour l’instant dans le cadre du mercato d’hiver. On va essayer de se mettre d’accord avec Nice pour le transférer immédiatement. On parlera d’un prêt dans les jours qui suivront. Juridiquement les deux opérations ne sont pas liées. Son transfert serait de l’ordre de 14 millions d’euros. Sa venue fait partie d’une gestion programmée des choses car Marc Crosas risque de ne pas être avec nous la saison prochaine. Il s’agit d’une des premières opérations où on l’emporte face aux plus grands clubs d’Europe que sont le Real Madrid, ou encore Manchester. Cela montre que l’OL a grandi, que la cellule de recrutement fonctionne bien. Que Juninho peut aussi être décisif quand il nous aide dans les négociations. Si cette opération se réalise, le mercato s’arrêtera là.

Comment jugez-vous le mercato de l’OL ?
On a pris des risques, qui ne sont toutefois pas insensés. On a essayé de faire les choses du mieux possible. On a envie de faire au moins aussi bien que par le passé et même encore mieux. La saison prochaine, on aura une des meilleures équipes que l’on ait jamais eues.

La presse évoque une prolongation de contrat de Karim Benzema. Qu’en est-il ?
On va discuter avec son agent, j’ai déjeuné avec son père. On va essayer de prolonger l’aventure. On veut qu’il se sente bien à l’OL, qu’il sente que le club s’organise autour de lui. On voudrait également prolonger Loïc Rémy.