masculins / Le Mans - OL J-2

Jean II Makoun : « Plus le droit à l’erreur »

Publié le 02 avril 2009 à 19:41 par BV

Êtes-vous impatient de retrouver le championnat ?
On savait qu’à notre retour de sélections, on allait entamer une grande ligne droite, une fin de saison difficile. Aujourd’hui, on est contents de récupérer tout le monde, le travail est axé sur la récupération car on va avoir besoin d’énergie. On parlera du match contre Le Mans, un match extrêmement important, à partir de demain.

Que pensez-vous de l'équipe du Mans ?
En début de saison, les matches à l’extérieur nous ont réussi mais les Manceaux ne sont pas dans une position très confortable au classement (14e), ils ne vont donc pas nous regarder, ils auront à cœur de faire un résultat chez eux. Ca ne va donc pas être un déplacement évident. Les trois points sont très, très importants ; on sait qu’on n’a plus le droit à l’erreur car il y a un resserrement derrière nous. On sait que si on fait un faux pas, on peut perdre notre première place. A nous de faire ce qu’il faudra pour la conserver.

La capacité de l’OL, ces dernières saisons, de bien finir constitue-t-elle un atout ?
Le club n’a plus connu une fin de championnat aussi serrée depuis bien longtemps. Il faut qu’on se serve de l’expérience que possèdent les joueurs qui sont là depuis un moment pour être costauds dans la dernière ligne droite. On en a les moyens, on est capables d’aller jusqu’au bout.

L’OL va affronter plusieurs de ses concurrents directs pour le titre. Est-ce un atout ou un inconvénient ?
Les deux… C’est un atout. Contre nos concurrents directs, on va être dans l’obligation de gagner pour les distancer. Il ne faut pas se louper, sinon ils passeront devant. Tous les matches vont être très importants et très disputés. Pas mal de clubs peuvent être champion. Tous les points vont compter. On est premier, la balle est dans notre camp. Il faut qu’on soit prêts dans les têtes à lutter jusqu’au bout.

L’OL devra-t-il obligatoirement mieux jouer qu’il ne l’a fait ces derniers temps pour être champion ?
Oui, il faudra faire mieux que ce que l’on a montré lors de nos deux derniers matches. Ce qui va faire la différence, c’est la régularité et l’efficacité. On s’est posé pas mal de questions après notre élimination à Barcelone, après notre défaite face à Auxerre. On a beaucoup parlé, on a réfléchi mais on n’a pas perdu espoir et on a réussi à s’imposer contre Sochaux. On s’est dit que l’on devait trouver une nouvelle force, d’autres ressources. Qu’il fallait se préparer à rencontrer des difficultés. On n’est pas à l’abri d’un mauvais match mais le plus important est de pouvoir rebondir derrière.

Que pensez-vous de la situation de Karim Benzema ?
Il n’a pas fait une mauvaise rentrée hier. Il a même fait une bonne rentrée. Aller en sélection lui a fait du bien, j’espère que cela va le transcender pour la fin de la saison. Il a pu conserver du jus pour le match de ce week-end. Même s’il ne le montre pas trop, on sait qu’il a besoin de marquer des buts parce que c’est un buteur. Il faut le laisser tranquille. C’est notre meilleur joueur offensif, il traverse en ce moment une période délicate même s’il ne me semble pas dans le doute. On espère qu’il va retrouver le chemin des filets, qu’il va nous permettre de prendre des points. Si Benzema est grand durant la fin de la saison, on a toutes les chances d’être champion mais il peut aussi faire la différence en aidant les autres à marquer les buts. Il faut compter sur tout le monde puisque pas mal de joueurs ont trouvé le chemin des filets cette saison. Il faut compter sur tout le monde tant offensivement que défensivement.