masculins / Interview

Jean-Michel AULAS annonce la couleur

Publié le 03 juillet 2012 à 19:30 par R.B

Le président est revenu sur la saison dernière mais a surtout abordé l’exercice à venir en tenant des propos très clairs sur ce qui guide ses attentes, ses choix pour les mois à venir…En précisant aussi les ambitions sportives de l’OL…

Dans quel état d’esprit êtes-vous au moment de cette reprise ?

« Je suis très content que la saison reprenne à l’OL. Je tenais à dire ou à redire que le club avait fait globalement une bonne saison en 2011-2012. On connait le parcours des filles. Quant aux garçons, ils ont remporté un titre et ont été présents dans toutes les autres compétitions. Certes le club n’est pas qualifié pour la prochaine LDC, mais il disputera la Ligue Europa. Ce sera une 16ème participation de rang à une coupe européenne. Pendant la trêve, il y a eu l’Euro, un Euro frustrant pour la France. Oui, il y avait une vraie impatience à retrouver le groupe à qui je parlerai mercredi matin avant son départ pour Tignes ».

Comment se présente cette nouvelle saison ?

« Je suis d’abord ravi d’avoir gardé le staff mis en place il y a un an. Ce staff, indépendamment des résultats des féminines, c’est ma plus grande satisfaction. Il est le garant des résultats futurs et de cette période de transition avec la construction du Grand Stade. On a embauché un professionnel de la préparation physique pour aider Robert Duverne. Il s’attachera à la préparation physique personnalisée, du sur mesure plutôt que du standard afin notamment que les joueurs ne soient pas tentés d’en faire à l’extérieur du club. On souhaite constituer un groupe à partir de ce qui s’est passé l’année dernière, en tenant compte des bonnes choses et des faiblesses constatées ».

Pouvez-vous préciser votre pensée ?

« On veut plus de jeunesse, plus d’enthousiasme, plus de dynamisme, encore plus de professionnalisme. Un certain nombre de joueurs ne nous ont pas donné satisfaction. Ils vont nous quitter ou seront placés sur la liste des transferts. Tout est clair à ce sujet entre eux et nous. A ce jour, il n’y a pas de touches pour ces joueurs. Ils doivent faire preuve d’humilité. La saison dernière certains ont eu des manques vis-à-vis du coach, de l’institution. Tout ceci a pu générer des conflits. Tout n’a donc pas été parfait. J’estime que sur le papier on avait les moyens de faire mieux ».

Vos propos ont le mérite d’être clairs ?

« Il faut être responsable… Je le suis. Le passé ne fait pas le futur. Oui, j’ai musclé mon discours. J’ai vécu des moments difficiles ces derniers temps. Le nouveau groupe sera fait à base de jeunes talents et de joueurs plus confirmés (le président a en autre cité Lisandro, Gonalons, Lovren, Briand, Lloris, Lacazette, Gourcuff entre autres …). On n’a pas à rougir de la qualité du groupe. Il y a 28 joueurs pros ; 3ou 4 vont partir. Nous recruterons en fonction de ces départs ».

Quelles seront les ambitions sportives ?

« Nous allons d’abord jouer le Trophée des Champions pour le gagner. Nous disputerons le championnat pour obtenir une place européenne… Nous jouerons la Ligue Europa pour aller le plus loin possible. Pas question de faire l’impasse comme certains clubs français l’ont fait. Je trouve dommage que certains laissent penser que l’OL n’a plus d’ambitions. Je rappelle que l’OL aura l’un des 3 premiers budgets après Paris et probablement Lille. Je fais confiance au staff et aux joueurs. A l’OL, il y a une vraie famille avec les dirigeants, Bernard Lacombe, le staff (le meilleur français disponible). Je fonde beaucoup d’espoirs sur ce futur ».

Qu’en est-il de la situation d’Hugo Lloris ?

« J’ai un respect profond pour l’homme et le joueur. Hugo m’a dit qu’il souhaiterait partir s’il avait une possibilité de jouer dans un des cinq plus grands clubs européens. Nous en avons parlé avant, pendant et après l’Euro. Nous sommes parfaitement en phase sur le sujet. Si un de ces clubs fait une proposition à la valeur du marché soit 20M, il aura un bon de sortie. Si ce n’est pas le cas avant le 15 juillet, il reviendra à l’OL pour la saison. Pour l’instant, je n’ai reçu aucune proposition ; ni d’Arsenal, ni d’ailleurs ».

Rémy Vercoutre pourrait devenir le Numéro UN si Hugo partait ?

« Il faut d’abord regarder ce que l’on a chez soi avant de regarder ailleurs. C’est en tout cas la vision du président. Dans le cas du remplacement d’Hugo, il faut que Rémy exprime les valeurs dont j’ai parlé  et les compétences requises. Les compétences sportives ne suffisent pas. Ces valeurs autres que sportives, sont très importantes ».