masculins / OL 1 - Bayern Munich 1

Jean-Michel Aulas : "Assez satisfait"

Publié le 22 octobre 2003 à 22:21

"En regardant les choses positives de la rencontre, on a mis en difficulté un bon bout de temps cette équipe du Bayern, qui bien qu'étant très organisée et très défensive, s'est trouvée sous la pression de l'Olympique Lyonnais qui a tiré je crois 19 fois au but. Je suis assez satisfait et même si on n'a pas gagné, je pense que l'on a démontré en particulier en seconde période que l'on avait les qualités pour se qualifier y compris peut-être devant le Bayern.

Il y a eu une timidité mais surtout une organisation ultra défensive du Bayern qui a fait tout se qu'il fallait pour mettre en difficulté les lyonnais. Ils n'allaient pas véritablement se créer des occasions mais jouaient derrière tout en respectant l'adversaire. De notre côté nous n'avons pas réussi à développer assez d'agressivité sur le porteur du ballon pour mettre en difficulté cette équipe du Bayern.

Cette balle de 2-0 se jouait à peu de chose mais lorsque l'on voit 19 tirs du côté lyonnais et 4 tirs du côté de Munich sur tout le match, avec le jeu poussé et dominateur à outrance des lyonnais, il est normal qu'il y ait un ou deux contres. Cela n'aurait pas été anormal que le Bayern marque un but sur contre compte tenu de la grande pression lyonnaise.

J'étais inquiet en première mi-temps car on n'arrivait pas à trouver notre jeu mais en deuxième mi-temps, j'ai été complètement rassuré et si le destin avait été un petit peu plus avec nous, je pense que cela aurait permis à Giovane de marquer ce soir le but qu'il attendait tant et qu'il lui était pratiquement offert dans les arrêts de jeu.

On regrette toujours lorsque l'on ne gagne pas, tout comme notre nul contre Sochaux mais il faut également retenir les leçons positives et ce soir je retiens que l'on a mis en difficulté cette équipe du Bayern quand on a voulu jouer. La logique aurait voulu que l'on remporte une large victoire sur le nombre d'occasions et sur la deuxième mi-temps et c'est un miracle que Giovane ne marque pas lors de cette dernière occasion contre Kahn. Je suis donc assez confiant pour la suite de cette Champions League.

Le scénario idéal maintenant est de ne pas perdre à Munich, ni à Anderlecht et de régler le problème contre le Celtic à domicile lors du dernier match. On savait que cela pourrait se passer comme cela, on a également la possibilité de prendre des points à Anderlecht. A nous de nous préparer et d'être ambitieux pour passer ce premier tour qui nous propulsera, je pense, assez loin cette année en Champions League."





SR
Sur le même thème