masculins / Interview

Jean-Michel Aulas: «Bruno Genesio est le plus apte à nous emmener vers nos objectifs»

Publié le 06 février 2017 à 20:45 par CC

Le président de l’Olympique Lyonnais a accordé ce lundi une interview exclusive à OLTV et OLWEB.FR. L’occasion de revenir en longueur sur les faits marquants du derby mais aussi d’évoquer le match de mercredi contre Nancy.

La défaite dans le derby

Depuis 1987 et ma prise de fonction à la présidence, il y a eu 46 derbies et on en a gagné beaucoup. Ce n’est seulement que ma 8e défaite face à l’ASSE. Il y a une grande tristesse car perdre à Geoffroy-Guichard, est toujours un déchirement. C’est un échec sur le plan sportif mais il reste encore de nombreuses échéances à venir. Je connais trop les joueurs pour savoir qu’ils ont vécu une soirée cauchemardesque. Je ne peux pas imaginer qu’ils n’ont pas tout donné dimanche soir. On est tous punis mais c’est en étant solidaire que l’on remettra la machine en route.

Les expulsions de Ghezzal et Tolisso

Bruno avait beaucoup insisté avant la rencontre sur l’engagement physique et le respect des lois du jeu. Quand on est expulsé, on pénalise le groupe. Ce sont des choses que l’on ne doit pas voir. Avec Bruno, on a donc décidé de sanctionner nos deux joueurs financièrement. Je les aime bien, mais ils vont être sanctionnés lourdement.

Les mots de Bernard Caïazzo

C’est une insulte très grave et grossière de sa part. Les joueurs (stéphanois) vont sanctionner le président Caïazzo car il ne devrait pas dire ça. Je l’ai aussi bien aidé à prendre la présidence du syndicat Première Ligue. Je regrette ces propos, et peut-être que la commission de discipline et d’éthique va se saisir des enregistrements car ce sont des propos grossiers.

Le soutien à Bruno Genesio

Je pense que Bruno est critiqué à tort. C’est pour moi l’entraîneur qui est le plus apte à nous emmener vers nos objectifs qui sont, je le rappelle, de monter sur le podium en championnat et de briller en Ligue Europa. Ce serait contre l’intérêt du club de faire des changements. On a fait cet hiver un recrutement adapté et ce n’est pas en baissant les bras, ou en critiquant les uns et les autres que l’on va atteindre nos objectifs. Il faut être solidaires. Je veux conforter Bruno et lui donner les moyens d’être crédible auprès des joueurs.

L’annonce de départ d’Alex Lacazette sur Canal+

On peut regretter le timing de cette interview diffusée sur Canal+. Que cela soit sorti le jour du derby est un manque d’habileté du journaliste. Par contre, si un jour le Barça ou Manchester United font une offre à la hauteur de ce qu’Alex représente pour notre club, personne ne s’y opposera… à part seulement si c’est le jour d’un derby.

L’adaptation de Memphis Depay

C’est un joueur qui n’a pas beaucoup joué dernièrement. Bruno est confronté à un dilemme : soit le titulariser alors qu’il n’est pas encore à son meilleur niveau de forme, soit de le faire entrer en cours de jeu et ralentir ainsi son adaptation. Bruno fait ses choix en fonction des critères sportifs. Je sais que son objectif est d’emmener Memphis le plus vite possible à son meilleur niveau.

Nabil Fekir

Nabil revient d’une période difficile. A Saint-Etienne cela n’a pas très bien marché pour lui, comme cela n’a pas marché pour le reste de l’équipe. D’autres joueurs n’ont pas été au niveau. Nabil a toute notre confiance. Je suis déçu pour lui comme pour Mathieu (Valbuena) qui a beaucoup apporté. J’en ai discuté avec Bruno Genesio et il est conscient qu’il y a un certain nombre d’ajustements à faire. Il faut être capable de reconnaître lorsque l’on se trompe pour corriger la fois suivante.

Le challenge de 32 points.

Contre Nancy, c’est le match de la relance. Je sais que les supporters sont déçus. Je le suis aussi. On peut exprimer son mécontentement mais il faut savoir aussi le surpasser. On a de belles échéances avec le championnat et la Coupe d’Europe. Il faut faire confiance à Bruno et se mettre de nouveaux challenges en tête. Celui qui avait suivi notre défaite face à Guingamp a été atteint. Il faut maintenant réussir les 16 derniers matchs. On est aujourd’hui à 37 points avec un match en retard. Si l’on prend 32 points, soit une moyenne de deux points par match, on peut atteindre notre objectif et monter sur le podium.


Pour visionner l'intégralité de l'interview cliquez ici

Sur le même thème