masculins / Ligue 1

Jean-Michel Aulas : « Je veux garder Genesio et pourquoi pas intégrer Juninho dans le staff »

Publié le 16 mai 2017 à 10:40 par CC

Lors d’une conférence de presse ce matin, Jean-Michel Aulas est revenu sur l’avenir de Bruno Genesio à la tête de l’équipe première.

L’avenir de Bruno Genesio

Je trouve que Bruno a les caractéristiques qui permettent à l’OL de s’inscrire dans la durée. Personnellement, j’ai une grande estime pour Bruno Genesio mais il y aura un conseil d’administration qui se tiendra après le match de Nice pour valider mes propositions. Cela n’empêche pas que je n’aie aucun doute qu’il sera l’entraîneur de l’OL la saison prochaine. Ce qu’il vit n’est pourtant pas facile. Il y a eu un activisme sur certains réseaux qui le meurtrissent avec des remarques qui ne sont pas étayées. Bruno n’a certes pas l’expérience des plus grands coachs internationaux mais il a les meilleures performances des quatre derniers entraîneurs du club. On a déjà eu des entraîneurs confirmés comme Gérard Houllier, maintenant il faut regarder la durée des entraîneurs étrangers dans notre championnat. Elle n’est pas très élevée. Il ne faut pas oublier aussi le coût d’un départ et d’une nouvelle arrivée. Je suis là pour trouver la meilleure solution à partir des exigences économiques et relatives. Je ne veux pas tuer le club et je pense que cette solution est la meilleure. Sur les 10 dernières années, on a été les meilleurs. On vient de jouer une demi-finale de Coupe d’Europe. 

papierinterieurbruno

Est-ce qu’on aurait pu rivaliser avec le PSG avec un autre entraîneur ? Je ne le pense pas. Est ce qu’on va tout remettre en cause avec une académie qui fait partie des meilleures d’Europe ? Est-ce qu’on va remettre en cause une économie mature ? Je ne le pense pas. Soyons réaliste, c’est vrai que l’on a loupé la qualification pour la C1, que l’on aurait aimé être plus proche du PSG et de Monaco mais on a réussi des matchs. On a été la seule équipe à battre Monaco à Louis II, on a joué la Juventus et on les a fait douter. Tout n’est pas rose, je suis déçu et peiné de ne pas être en Ligue des Champions car cela nous a rapporté 70 millions d’euros de revenus cette saison. C’est un manque à gagner mais de là à prendre le risque de tout casser en dépensant 10 millions d’euros et de se lancer dans une inconnue totale, je ne le veux pas.

La qualité du jeu

J’entends dire que sur le plan de la qualité du jeu proposé, Bruno n’est pas à la hauteur mais la qualité du jeu n’est pas une note artistique. On va battre cette année le record du nombre de but marqués par le club. Il faut dépasser les émotions et se rendre compte que Bruno Genesio est un bon entraîneur. Le comité de gestion a partagé ce que je viens de vous dire. Et il n’est pas responsable de tout. Des blessures et de la prestation des joueurs. J’ai entendu les propos de Corentin Tolisso. Il veut jouer la Ligue des Champions la saison prochaine ? Et nous donc. Qui joue sur le terrain pour aller chercher la qualification ? L’entraîneur ou les joueurs ? 

AULAS

Gérard Houllier et le retour au club de Juninho

L’apport de Gérard Houllier a été positif. Il était là pour nous apporter une crédibilité auprès de l’UEFA et aussi d’un point de vue international. Il nous a aidé à réformer l’académie pour refaire un plan sur dix ans afin d’être leader encore dans les années futures. Il est allé en Chine pour nous, il a validé les choix de Bruno Genesio et de Memphis. Je reconnais en revanche que la relation entre Bernard Lacombe et Gérard a été nulle et cela va changer. Aucune décision n’est prise mais mon idée est d’aller chercher un ancien de la maison qui apporte sa crédibilité. Je pense qu’au niveau d’un staff, on va essayer de faire revenir des gens qui ont eu le mental pour être premier. Juninho ? Pourquoi pas. Mais je ne lui en ai pas parlé, je ne sais pas s’il serait intéressé et il pourrait avec un poste de directeur technique.

Alex Lacazette et les transferts

Alex a un bon de sortie pour son club de cœur. Si le club de cœur est capable de s’aligner sur nos prétentions comme le FC Barcelone l’a fait la saison dernière avec Sam Umtiti, alors les choses se passeront bien. Sinon, cela dépendra des autres départs. En tout cas, si d’autres joueurs ont l’impression que le club n’est pas assez grand pour eux, alors on ira chercher d’autres joueurs aussi forts mais avec le mental en plus. On ne restera pas inactif car on a eu un déficit mental sur un certain nombre de joueurs. S’il y a des départs, on consacrera cet argent pour recruter des nouveaux joueurs.
Corentin Tolisso ? il restera s’il n’y pas de propositions satisfaisantes. Ces déclarations m’ont blessé mais comme il m’a ému la saison dernière, cela reste un joueur à part.
Concernant Maxime Gonalons, c’est le capitaine et il n’est pas tout jeune. Aujourd’hui, il se permet de dire qu’il va peut-être aller dans un club ambitieux. Lyon n’est-il pas ambitieux ? Il m’a appelé pour s’’excuser mais cela m’a fait beaucoup de peine. 

Après le match contre Nice, je vais me mettre au travail. Je vais avoir une discussion avec Bruno, je dois également rencontrer rapidement Gérard Houllier. On va lancer ces évolutions au niveau du staff et travailler également sur un très bon recrutement. J’ai envie de faire mieux et que les choses progressent la saison prochaine.

papierinterieurlacazette

La fête au Parc OL contre Nice

Ce dernier match de la saison est important car il va marquer la 21e qualification de suite en coupe d’Europe de notre équipe. Nous allons avoir l’occasion de nous étalonner devant l’OGC Nice dans une belle affiche entre le 3e et le 4e de Ligue 1. Il y a déjà près de 40 000 billets vendus pour cette soirée qui va offrir toute une série d’animations : sur le parvis, on aura une série d’animations innovantes avec un village famille pour permettre de créer une convivialité, il y aura aussi la like zone avec un lounge privatif et un dj set pour les jeunes. Dans le stade, il y aura une ambiance particulière dans les loges et un magnifique feu d’artifice.


...

. QUELLES STATISTIQUES ? .

Jean-Michel Aulas a fait référence à de nombreuses statistiques lors de la conférence de presse de ce matin en évoquant le bilan de cette saison de l'O.L. Attaque record cette saison ? Nombre de victoires de Bruno Genesio ? Performance globale de l'OL depuis 10 ans ou relative par rapports aux autres clubs de Ligue 1 ? Qu'en est-il plus précisément. 

Avec 74 buts inscrits, l'OL 2016/2017 a déjà établi le record historique du club. Et il reste un match pour améliorer encore ce total. 

L'efficacité a été particulièrement en vue au Parc OL où les joueurs lyonnais ont offert à leurs supporters 43 buts en 18 matches de championnat. Pas loin du record établi en 2007/2008 et 2011/2012 avec 44 buts mais au terme de la saison soit en 19 matches. Reste la venue de Nice pour espérer égaler ou dépasser ce total. 

Avec 66 points en 37 journées, l'OL a déjà obtenu plus de points cette saison que les 65 qui lui avaient permis l'année dernière de décrocher la 2ème place après 38 journées. 

L'OL a été 17 fois sur le podium de Ligue 1 depuis 1989, date de la remontée soit en 28 saisons. Cette régularité au plus haut niveau de la Ligue 1 se résume aussi par une présence ininterrompue dans le Top 5 de la Ligue 1 depuis 19 ans avec dans le détail 7 première place, 4 deuxième, 5 troisième, 2 quatrième dont cette saison et enfin 1 seule cinquième place en 2013/2014.

L'OL participera donc en 2017/2018 pour la 21ème fois consécutive à une Coupe d'Europe. Depuis le retour en Ligue 1, ce sera la 23ème participation en 28 saisons.

L'OL N°1 de Ligue 1 sur les 10 dernières saisons. Si le PSG a obtenu plus de titres sur cette période, ce qui n'est pas le cas si on remonte à 2001 et la victoire de l'OL en Coupe de la Ligue, l'OL est bien premier sur cette période sur le nombre de points obtenus en Ligue 1.

...