Site officiel de
L'Olympique Lyonnais

medias / OL System

Jean-Michel Aulas et Bernard Lacombe dans OL System

Publié le 17 juillet 2012 à 20:05 par RB

Le président Jean-Michel Aulas et son conseiller Bernard Lacombe étaient les invités ce mardi soir 17 juillet de Barth et de Serge Colonge dans OL System…

Un plateau flambant neuf pour les débuts de la  8ème saison de la chaine OLTV et deux invités de marque. La saison est vraiment lancée.  «  Plutôt casse-pied le début de saison en raison de certaines contraintes notamment au niveau de ce que l’on peut dire ou non en étant en bourse… »… «Une période plutôt sensible avec ce qui peut se passer (départs, arrivées, évolution des joueurs… ». Pour le président et son conseiller, telle est leur définition de façon concise la période de cette saison.

Bernard Lacombe est revenu sur la qualité du stage à Tignes «remarquable, avec un engagement total des joueurs ». « Il y a une bonne ambiance ; la cohabitation entre les jeunes et les plus anciens se passe bien. On a envie que cela démarre… » rajoute le président qui enchaine : « on n’est pas parti pour changer énormément de choses ; on a beaucoup de joueurs. Mais, il faut changer certaines choses par rapport à l’état d’esprit et aux besoins… A l’arrivée, on veut baisser la masse salariale du club… Les choses du football ont changé pour tout le monde sauf pour le PSG et l’AS Monaco.  Bastos ? La porte est entrouverte. Gomis ? Un club le souhaitait absolument. J’étais d’accord, mais Bafé a refusé ».

Les propos prononcés qui ont fait débat ? « Ces propos étaient collectifs et réfléchis. La traduction de ce que j’ai dit, c’était attention, cela ne va se passer comme la saison dernière. Pendant la trêve, on a ruminé ce que l’on n’a pas apprécié. Le comportement dans certains matchs, après des matchs. Le fait aussi que de nombreux joueurs ne s’arrêtent pas pour saluer leurs supporters. C’est pourtant simple. Quand on est responsable des valeurs du club au sens large, il faut veiller… On a défini la règle du jeu pour que les joueurs soient compatibles avec ce que l’on veut faire… J’ai toujours défendu les joueurs. J’ai peut-être  été trop généreux avec eux». « Oui, le président a été parfois trop gentil… Je lui ai dit… ».  Bernard approuve.

Les transferts toujours et encore. Lloris ? « J’ai reçu ce mardi Hugo. Nous n’avons pas eu d’offre officielle. Ce qui a été dit et écrit, c’est erroné. J’ai dit à Hugo qu’on lui laissé 8 jours de plus. Il y a 99% de chance qu’il reste avec nous… et j’en suis heureux, même si nous avons des contraintes économiques. » Les départs, certes, mais les arrivées ? « Sakho, c’est très fort  mais il y aura des arrivées s’il y a des départs… Oui Chantôme nous intéresse… » pour Bernard Lacombe. Le président poursuit sur le sujet : « le PSG a intérêt à ce qu’il y ait une concurrence dans le championnat comme nous l’avons fait par le passé en achetant des joueurs à d’autres clubs français. Le président du LOSC, Michel Seydoux, a reconnu ce qui s’est passé… ». Bernard Lacombe s’offusque d’ailleurs du prix payé par le PSG pour acquérir Thiago Silva.

« L’argent tue l’amour quelques fois. Il ne faut pas qu’il y ait trop de différences, exacerber des antagonismes… » insiste le président en parlant aussi d’entre aide avec les autres clubs. Il a détaillé ce que sera le fair-play financier en se posant des questions par rapport à ce que fait actuellement le PSG. Il reste dubitatif en concluant : « après, c’est une bonne nouvelle pour le foot français s’il arrive à irriguer le championnat… ». Pour Bernard Lacombe, « Il y a du talent au PSG, mais il faut créer l’osmose. Il faut faire une équipe et à Paris, c’est plus compliqué qu’ailleurs. Après le foot, c’est particulier. Est-ce-que l’on aurait parié que le MHSC serait champion de France… ».

La semaine aux Etats-Unis et Canada ? « Il y aura de la visibilité avec le Trophée des Champions (devant plus de 100 télévisions). On est très fier de notre programme de matchs amicaux.». Pas de matchs amicaux à Gerland pour une bonne raison comme l’explique Bernard : « on va changer la pelouse de Gerland. On a récupéré la pelouse qui devait partir à Barcelone ».

Le stade actuel amène à aborder le sujet du nouveau stade. « La dernière décision prise par le Tribunal Administratif ? Elle est conforme à ce que l’on souhaitait. Très heureux surtout à un moment où l’économie est en difficulté. Bien pour l’OL, l’Euro et pour le travail que cela va procurer lors de sa construction… 1 000 emplois sur place. Un projet gigantesque… Le plus difficile, cela a été d’être tenace pour que cela rejaillisse pendant les années à venir sur notre agglomération. C’était un passage obligé… Ce n’est pas qu’un stade, c’est un ensemble ouvert 365 jours par an. La livraison du stade est prévue fin 2014. Il y a encore un recours administratif. Il faut démarrer les travaux pendant l’automne… ».

En conclusion Bernard? «Le calendrier du début de saison est intéressant. Si on débute bien… On espère que Yoann Gourcuff va nous apporter après ce qu’il a connu la saison dernière ». Et pour le président ? « On est parti pour faire une bonne saison dans des conditions différentes avec des valeurs qui vont vivifier tout le monde ».

CLAIREFONTAINE, partenaire officiel de l’Académie OL.