masculins / Transferts

Jean-Michel Aulas fait le point

Publié le 23 août 2006 à 22:29 par SR

Lors de la conférence de presse et à quelques jours de la clôture des transferts, le président Jean-Michel Aulas revient sur le recrutement ... les arrivées ... les départs ...

Nous avons moins de 8 jours pour parfaire le recrutement. Il faudra également savoir si Sidney va pouvoir partir et si tel était le cas, on devrait attirer un très grand joueur entre Rhône et Saône.
« Sidney n’est pas encore parti et il reste encore quelques jours…des clubs vont encore se manifester ! » Bernard Lacombe n’a pas été bavard mais précis. Des propos confirmés par le président de l’Olympique Lyonnais, Jean-Michel Aulas : « Concernant Sidney, il y a un certain nombre de propositions qui sont arrivées. Le marché s’anime et on devrait avoir de bonnes nouvelles dans les jours qui viennent.
Côté arrivée, Joaquim n’est pas la seule priorité mais il fait partie des excellents joueurs qui nous intéressent sur le côté droit et dont le niveau d’investissement est tout à fait considérable. Nos négociations sont menées sur 4 joueurs différents, aux profils différents et dans des pays différents…Cela demande donc beaucoup de disponibilité. J’étais moi-même à l’étranger cet après-midi, on cherche, on travaille… Et si le besoin s’en fait sentir par le départ de Sidney, on se prépare à enrichir encore l’effectif.

La piste Camoranesi est toujours active dans notre esprit. Cela dépend de la Juventus. Si nous avons la possibilité de faire venir un champion du monde qui est sur le plan technique l’un des tout meilleurs joueurs - ce qui nous a été confirmé par les joueurs français qui ont été jouer avec lui à la Juventus - on fera notre possible pour qu’il devienne lyonnais. Le club de Turin, dans un sursaut juridique, essaie de bloquer tous les départs. Cela reste donc impossible à ce jour mais j’espère que la raison l’emportera et que l’on pourra très prochainement avancer sur ce dossier là. D’ailleurs le joueur s’est exprimé sur le sujet et nous a fait part de son désir de rejoindre Lyon.

S’il y avait un choix à faire ? Je me tournerais vers Gérard Houllier et Bernard Lacombe afin que l’on tombe d’accord sur le joueur qui aura reçu le plus d’éloges de leurs parts. Les 2 profils sont différents, l’un à 29 ans (Camoranesi), l’autre 25 ans (Joaquim) donc ce n’est pas du tout le même prix sans compter le nombre de sélections. Ce sont 2 des 4 pistes qui nous intéressent au jour d’aujourd’hui mais il y en a d’autres, très intéressantes aussi que l’on ne dévoilera pas pour rester le plus discret possible.

On surveille également tous les très bons joueurs susceptibles de jouer à Lyon cette année ou l’année prochaine. La piste Trezeguet est également liée à la capacité de la Juventus à libérer le joueur ou pas. Aujourd’hui il ne l’est pas donc on n’en parle pas.


On avait l’ambition de recruter indépendamment du transfert de Djila, qui n’avait pas été prévu. Cela nous donne un plus de possibilité mais on ne fait jamais trop de recrutement lorsque l’on a beaucoup d’argent, l’expérience de certain très grands clubs le démontre. Ce n’est alors pas un atout décisif d’avoir enregistré ce transfert qui est élevé à des sommes considérables pour un milieu défensif. Le deuxième transfert le plus élevé cette année après l’enregistrement de Chevchenko à Chelsea, devant ceux d’Emerson et Cannavaro, Ibrahimovich, Van Nistelrooy…

[IMG41137#R]On a eu l’opportunité de faire venir Alou Diarra et on ne sait pas si on n’aura pas les mêmes possibilités dans 3 ans de réaliser une opération avec Madrid ou Chelsea comme celle que l’on effectue aujourd’hui avec Djila. Ce joueur n’a que 25 ans et possède beaucoup de capacités…
La situation économique est saine et cela va nous permettre de continuer l’aventure en investissant sur les joueurs mais aussi dans les infrastructures.

L’effectif lyonnais compte aujourd’hui 26 internationaux dont 17 A. Cela fait que la concurrence est d’autant plus forte. Certains joueurs l’acceptent une année mais moins la seconde année. Côté départ Benoit Pedretti nous a fait part de sa volonté de trouver du temps de jeu dans un autre club et s’il doit jouer une année pour se remettre complètement à flot ailleurs, on le laissera y aller mais ce n’est en aucun cas une question de qualité. Je suis persuadé que Benoit peut réussir à l’Olympique Lyonnais, il en a les qualités nécessaires et l’objectif n’est pas non plus de renforcer nos adversaires. »