masculins

Jean-Michel Aulas : « Le Stade des Lumières est maintenant dans un scenario positif »

Publié le 19 mai 2011 à 18:30 par EC

Le Président de l’OL s’est exprimé sur la situation actuelle de son club, ainsi que sur celle du Stade des Lumières…

La fin du championnat
« On sait qu’il faut gagner le maximum de matches. C’était difficile de gagner à Brest, mais ça l’était également de ne pas perdre. On voit d’ailleurs que le PSG, qui allait à Bordeaux, une équipe en difficulté ces derniers temps, n’a pas pu faire ce que nous avons fait à Brest. Bordeaux est peut-être supérieur à Brest, mais le Brest que j’ai vu lundi est une très bonne équipe, très proche d’emporter les trois points, et le nul est donc en soi une performance au regard de l’enjeu.
Il n’y a pas à avoir d’états d’âme sur cette fin de saison : l’Olympique Lyonnais joue son avenir, mais du point de vue de choses positives, et non négatives. L’OL joue une énième qualification de suite en Champion’s League : c’est quelque chose de formidable qui doit passer devant la qualité du jeu, l’enthousiasme derrière l’entraineur ou certains joueurs. Samedi, les supporters, qu’ils apprécient ou non les joueurs, le coach, le Président, doivent être derrière cette équipe pour l’aider à gagner contre Caen. Et en cas de victoire, il ne faudra pas se réjouir - sauf si les résultats des autres nous donnaient définitivement la troisième place – et il faudra poursuivre pour que le dernier match nous permette de nous qualifier en Ligue des Champions. C’est nécessaire pour l’OL, et c’est une ambition que tout le monde doit avoir en tête et dans le cœur. »

Le Stade des Lumières
« Suite à un certain nombre de contacts que nous avons pu voir au ministère des Sports, ou avec Michel Mercier, avec le président de la République samedi dernier, les choses ont évolué. Le maire de Lyon, en tant que président du Grand Lyon, a lancé les enquêtes publiques (qui s'effectueront du 14 juin au 18 juillet). Il a maintenant l’engagement du gouvernement que la déclaration d’intérêt général (DIG) serait signé et interviendrait entre le début et la fin des enquêtes publiques. On est maintenant dans un scenario positif. Il y aura dans les heures qui viennent la liste des stades retenus pour l’Euro 2016. On est alors dans une dynamique que nous n’aurions jamais dû quitter et qui va permettre, à la région, à la France d’avoir une enceinte égale à ce qu’on peut voir partout en Europe, et à l’OL d’avoir un outil qui lui permette de générer des revenus dont les grands clubs européens ont besoin.
Alors, on est, à quelques semaines près, dans le calendrier que nous avions donné, même si le premier coup de pioche devrait connaitre un petit débordement sur 2012. Mais l’obtention du permis de construire se fera avant la fin de l’année, et le démarrage des travaux dans les premiers jours de 2012 je l’espère. Il sera certainement opérationnel, en tenant compte de ce léger retard, dans le premier trimestre de 2014.
Dorénavant, il faut que le projet soit celui de ceux qui aiment leur ville, qui aiment le foot, et qui ont envie que l’économie prenne le pas sur un certain nombre de toutes petites idées, trop étroites pour êtres prises en compte. »

L’entretien est à retrouver dans OL System, ce soir, à partir de 19h sur OLTV.