masculins / OL 1 - Strasbourg 0

Jean-Michel Aulas: "Mercedi soir, ce sera un test"

Publié le 31 octobre 2004 à 17:00 par R.B

Le président Jean-Michel Aulas est passé ce matin à Tola Vologe comme il le fait souvent quelques jours avant une rencontre de Champions League. Bien évidemment, il est revenu sur la blessure de Claudio Cacapa.



« Les images sont terribles. La maladresse est un pêché important pour un footballeur, mais là, on voit qu'il y a une agression qui met en péril l'intégrité physique du joueur. Cela m'amène à me poser 2 questions. Est-ce que tout a été fait dans cette rencontre pour protéger les joueurs. Quand je vois le nombre de fautes de l'adversaire direct de Govou, cela me laisse perplexe… Est-ce que tout est fait dans les clubs ou certains clubs au niveau des éducateurs pour éviter ce genre de gestes. Pour mémoire, ce jeune joueur malien de Strasbourg avait déjà pris 2 cartons jaunes en 2 matches et 3 cartons rouges avec le groupe CFA. Je suis inquiet pour Claudio ? Son genou a joué le rôle d'amortisseur. Claudio est un élément exemplaire ; c'est un des chefs avec un très fort relationnel. Sur la prolongation de son contrat, nous étions presque arrivés à un accord en tenant compte de certains paramètres. Nous nous étions orientés vers 2 ans fermes plus 2 avec option. Là on va attendre ; je ne veux rien envisager aujourd'hui, même si bien évidemment il peut y avoir différents scénarii. En tout cas, nous ne pouvons pas le remplacer par un joueur étranger, si jamais nous voulions le faire. Cela ne pourrait être qu'un joueur français. Et nous ne pouvons pas reporter la dérogation du remplacement d'Elber par Nilmar sur Claudio si jamais l'indisponibilité de Claudio venait à être longue. Pour Elber, sa naturalisation allemande est possible mais cela semble très compliqué… »



Le président de l'OL a avoué qu'il y avait en ce dimanche matin une « drôle » d'ambiance en raison de la blessure de Claudio. « Mais, il y a une solidarité à toute épreuve dans ce groupe. C'est grâce à cela entre autre que les résultats sont aussi bons. Ce groupe est très fort mentalement ».



A 3 jours de la visite de Fenerbahçe, le président a concédé que les blessures de Cacapa et de Wiltord rendaient les choses plus difficiles. « Mais on construit aussi face à de tels aléas. Ce sera un véritable test mercredi soir. Les absences sont une chose, mais si les joueurs sont forts dans leur tête et s'ils se retroussent les manches on peut se qualifier dès ce premier match retour en fonction du résultat du Sparta à Manchester. Ce serait un véritable exploit . N'oublions pas la qualité de ce groupe; je pense que nous allons le faire, avec notamment le soutien de notre public".



Pour finir, le président est revenu sur le championnat de France après 12 journées et l'échappée de l'OL par rapport à Marseille, Monaco… « Si c'est juste une échappée de début de course, cela ne sera pas suffisant. Je me souviens des échappées de Lens et de Monaco ! Alors, pour l'instant apprécions, mais sans en tirer de conclusions ».



R.B

Sur le même thème