masculins / Pendant la trêve

Jean-Michel Aulas : « Ne pas faire de choix par défaut »

Publié le 31 mai 2008 à 09:00 par BV

En marge de la rencontre entre Al-Shabab et l’Olympique Lyonnais (0 – 2), à Dubaï, Jean-Michel Aulas est revenu sur les incertitudes qui entourent le nom de l'entraîneur de l'OL pour la saison prochaine.

« C’est une situation singulière », a convenu le président lyonnais qui a également rappelé que la décision de conserver, ou non, Alain Perrin comme entraîneur sera prise par le conseil d’administration du club, lundi 2 juin : « Quelle que soit son orientation, il y aura des mécontents et elle sera critiquée : si on change d’entraîneur, on dira que c’est injuste parce qu’il s’agit de la meilleure saison de l’histoire du club ; si on reste dans l’organisation en place aujourd’hui, on devra changer le staff actuel qui se sentira lésé puisqu’il a grandement participé à l’acquisition des 15 titres remportés par l’OL depuis 8 ans ».

Le président lyonnais a toutefois reconnu que Bernard Lacombe avait, hier, rencontré Wanderlei Luxembourgo : « il a eu un très bon contact ». L’arrivée du Brésilien pourrait-elle conduire Marcelo (Kiremitdjian), actuel recruteur pour l'OL, à intégrer le staff technique ? Jean-Michel Aulas l’ignore mais note que ce dernier vient de passer ses diplômes d’entraîneur.
Et Claude Puel, dont la rumeur ne cesse d’enfler depuis quelques jours ? Sans fermer la porte, il précise qu’ « il y a également d’autres possibilités ». « C’est un sujet qui demande beaucoup de précautions, ajoute-t-il. Plus les décisions seront rapides, et mieux ce sera. Mais il ne faut pas faire n'importe quoi, il ne faut pas faire de choix par défaut. » Seule certitude : « la décision sera prise avec la Ligue des Champions comme objectif beaucoup plus précis que par le passé. »