masculins / #OLTV

Jean-Michel Aulas : « On s’est mis d’accord avec Gérard Houllier »

Publié le 23 mai 2016 à 20:03 par SC

Le président de l’OL était l’invité d’Héloïse Basson et de Serge Colonge dans Culture Club, la quotidienne d’OLTV.

Quelles sont vos priorités pour ce mercato ?
« Il faut prendre les choses avec apaisement. Nos joueurs sont sollicités. On va tout faire pour garder Lacazette car le coach le souhaite. On a refusé une offre de 40 millions. Cela démontre qu’on veut le garder. Mais je ne peux rien garantir. Rachid Ghezzal ? On a des relations d’affection avec lui. C’est un garçon qui n’avait pas eu sa chance. Il a fait 6 mois de qualité et il lui reste un an de contrat. On lui a fait une proposition intéressante. Ca va se faire en bonne intelligence. Il n’y aura pas de tension comme la saison passée. On a tout intérêt à garder nos meilleurs joueurs. »

Qu’en est-il concernant les sollicitations pour Ben Arfa ?
« Il y a des réalités économiques. Hatem est sollicité par les plus grands clubs européens. J’aimerais beaucoup qu’il vienne. Il aurait sa place dans le système de jeu mais aussi dans le cœur des Lyonnais. Je sais qu’il nous aime beaucoup et qu’il aurait envie de revenir ici. Il faut convaincre ses agents. »

Fofana, Grenier, Koné…
« Gueïda Fofana n’a pas joué depuis très longtemps. Je vais avoir une discussion avec lui. On va se poser des questions sur la suite de sa carrière. Je le verrais bien intégrer l'organigramme avec un rôle d'éducateur. C’est un garçon extraordinaire. Clément Grenier a un bon de sortie. Il se rend compte qu’avec le salaire qu’il a, ce n’est pas facile de trouver mieux ailleurs. Il fait partie de la famille… Bako Koné doit trouver un club. Ce n’est pas facile de trouver chaussure à son pied. C’est un soldat adorable. On l’admire beaucoup. »

Est-ce que vous avez du nouveau concernant le Manager général ?
« On ne peut pas le savoir avec certitude. Mais on s’est mis d’accord avec lui. Il reste un point à régler. Gérard Houllier a eu des problèmes de santé. Il doit voir le médecin. Il sera le patron des structures sportives masculines, responsable de l’équipe féminine, responsable du recrutement et de l’académie. Flo Maurice et Stéphane Roche vont travailler avec lui. J’ai de bons espoirs. »

Et concernant le staff technique de l’équipe pro ?
« Il va y avoir l’arrivée d’un patron de la préparation physique. Il est connu mondialement. Je ne peux pas l’annoncer officiellement car tout n’est pas conclu. Ca va se faire dans la semaine. On va faire d’autres changements dans l’organisation. Michel Audrain a signé à Rennes. Il va être remplacé. Grégory Coupet et Cris vont intégrer le staff après leur stage. »

Comment accueillez-vous les choix de Didier Deschamps ?
« Il ne faut pas trop en parler car Didier est un basque. Il a de la suite dans les idées. Il a rappelé Rami pour faire le compte dans la préparation après la blessure de Varane. Il est droitier. C’est une réflexion de technicien. Il faut rester optimiste pour Umtiti. J’y crois. Les Lyonnais font une bonne préparation. C’est très réussi. »

Quel est l’état d’esprit avant la finale de Ligue des Champions féminine jeudi ?
« Il y a pas mal de petits problèmes physiques. Je pense à Aurélie Kaci. Je l’ai vue samedi et je l’ai trouvée vraiment très forte dans sa tête. C’est la marque des grandes championnes. On ne se prépare pas dans les meilleures conditions mais on va tout mettre en œuvre pour ramener la Coupe d’Europe. Ça serait magnifique. C’est une performance inégalée de disputer autant de finales européennes… C’est un match ouvert. On sait aussi qu’on avait perdu contre Wolfsbourg. On a de la mémoire. On a une motivation supplémentaire car cette équipe allemande est très forte avec deux anciennes Lyonnaises. J’ai confiance car ce groupe est fantastique avec des vertus morales et mentales. On a trois joueuses-phare qui partent. On doit aussi gagner pour elles… Louisa Necib ne veut pas jouer ailleurs. Elle part pour des raisons personnelles. J’essaie de la convaincre de rester une année de plus. Elle va se marier… J’aimerais beaucoup que Jessica Houara vienne. »

Est-ce que le Parc OL a répondu à vos attentes, vos espérances ?
« On a le stade qu’on mérite. L’ambiance est magnifique, incroyable. Ça aide les joueurs et déstabilise l’adversaire. J’étais tellement ému lors du match contre Monaco. C’est une belle réussite d’affluence, de consommation. On a fait 150 millions de chiffre d’affaire en 9 mois. On a doublé notre chiffre d’affaire. On est un peu en avance sur les prévisions mais un peu en retard pour les charges. On a un taux de satisfaction énorme. Tout va encore progressivement s’améliorer. 610 000 personnes sont venues au stade. On est au-dessus des prévisions initiales. Partout, on nous parle de ce stade. C’est un succès total… L’affaire de Gerland m’énerve. C’était prévu que le LOU joue dans ce stade mais ce n’était pas prévu que le LOU ait des facilités pour faire des constructions et des aménagements. Je fais en sorte de trouver des solutions intermédiaires. J’ai fait une offre. »