masculins / #OLASM

Jean-Michel Aulas : « On va jouer l’Europe l’an prochain avec mon ami Bruno »

Publié le 07 mai 2016 à 23:14 par SC

Dans les couloirs du Parc OL, le président du club a profité de la qualification pour la C1 pour confirmer son entraîneur. Extrait de l’interview au micro d’Arnaud Rivenet dans l’Après-Match d’OLTV.

On vous imagine soulagé et ravi par cette démonstration face à l’AS Monaco ?
Vous savez quand ce stade a été inauguré, on était très mal classé et on se demandait finalement si on n’avait pas été trop ambitieux. Mais avec l’arrivée de Bruno Genesio, les joueurs ont pris conscience de leur potentiel et ils se sont appropriés le stade en même temps qu’ils ont changé leur mentalité. Au fil des matchs, l’histoire s’est mise en place et le pari de terminer deuxième est devenu un véritable objectif.

Comment avez-vous vécu ce match ?
Il y a eu beaucoup d’émotions. C’est un match d’anthologie avec des buts, du spectacle et un jeu attrayant. Il y a les sentiments qui se bousculent dans la tête et qui touchent le cœur car il y a tout ce projet mis en place et cette Coupe d’Europe qui va finalement débarquer au Parc OL.


Il y a eu aussi un hommage de vos supporters qui ont scandé votre nom pendant le match…
C’était aussi terriblement émouvant. C’est le sentiment d’un bonheur partagé avec tout ce peuple lyonnais tellement  heureux…Et il y a aussi mon ami Bruno (Jean-Michel Aulas appelle alors Bruno Genesio pour qu’il le rejoigne au micro). Ce qu’il a fait depuis le 28 décembre est considérable. Il y avait un pacte entre les dirigeants et les joueurs et c’est une belle histoire qui s’est créée. Bruno a non seulement endossé la tenue de numéro un mais il a su apporter sa touche personnelle. Alors quand on voit le résultat et aussi le bonheur des joueurs, on ne peut que vouloir jouer cette coupe d’Europe dans ce stade avec Bruno.  

Quels vont être à présent les objectifs des prochaines semaines ?
On est dans l’axe des projets qui réussissent avec un centre de formation de qualité, un stade de premier plan et un ADN que symbolise Bruno Genesio.  On a tous envie de porter le maillot le plus haut possible. C’est pour cela que j’espère que nos joueurs vont être récompensés par la Fédération Française de Football qui va donner sa liste pour l’Euro la semaine prochaine.

Pas champion de France de la FFF  mais on est champion du beau jeu et du plus beau stade

L’OL fait en tout cas un beau dauphin…
On a prouvé ce soir que malgré l’ultra domination du PSG, on peut nous aussi faire du spectacle. On n'est peut-être pas champion de France de la FFF  mais on est champion du beau jeu et du plus beau stade.

Sur le même thème