masculins / Conférence de presse

Jean-Michel Aulas répond aux questions d’actualité

Publié le 11 janvier 2013 à 16:28 par RB

Après la conférence de presse annonçant l’arrivée de deux nouvelles joueuses, le président olympien a répondu aux questions des journalistes sur leMercato, le Grand Stade, l’élimination à Epinal…

La décision de la Commission de Discipline au sujet d’Ibrahimovic
« Je voulais que la Commission se penche sur le sujet, une Commission qui est magnifiquement dirigée par M. Garibian. Et si elle n’a pas sanctionné le joueur, c’est qu’elle a estimé que le geste était involontaire. Je respecte cette décision. J’essaie de dire  les choses quand elles se produisent ».

L’élimination face à Epinal
« Les joueurs sont des grandes personnes, des adultes. Après cette élimination, Rémi  a joué sur tous les leviers pour qu’ils rebondissent. Cette défaite a fait très mal. Le match était de qualité et on avait fait le plus dur. On pouvait imaginer se qualifier. Je suis déçu, mais j’ai confiance dans l’avenir. On sera payés en retour de ce que l’on fait depuis le début de saison ; j’en suis persuadé ».

La dernière décision concernant le Grand Stade
« Le Tribunal administratif n’a pas mis de bâtons  dans les roues. Il a fait des remarques pour respecter une procédure au sujet de la cession des terrains. C’est une alerte par rapport à la procédure. Les travaux continuent. On va régulariser cela. Le Grand Stade, c’est un combat permanent depuis 5 ans. Il faut de l’opiniâtreté, de la réactivité, de l’imagination… Tout ceci ne retarde en rien l’avancée des travaux ».

On verra Clément Grenier pour une prolongation  de longue durée

Le Mercato
« Nous avions évoqué le départ d’un ou deux joueurs sans être dans l’obligation de le faire mais parce que cela correspond  à ce que nous avions dit. On va réaliser le prêt de Monzon à Fluminense avec une option d’achat. Il ne jouait pas, c’est une opportunité. C’est un prête jusqu’au 31 juillet 2013 avec une possibilité d’achat au 30 juin. Une opération de cession qui entre dans le cadre de la résolution du problème économique. Autrement, il reviendra. D’autres mouvements ? Il y en aura d’autres. L’idéal, ce serait un transfert, voire deux pour être en ligne avec la décision du Conseil d’Administration. Des prêts peuvent aussi réduire la masse salariale et servir le sportif en évitant une forme de concurrence, la redondance à  certains postes. L’objectif, c’est d’avoir un groupe à 100% efficace. Et ce n’est pas parce que des joueurs pourraient partir, que le club n’a pas les mêmes ambitions… On l’a prouvé depuis le début de saison ».

Prolongations de contrat
« On verra Clément Grenier pour une prolongation  de longue durée. On compte sur lui à l’OL. Jamais, nous n’avons souhaité le céder à Nice. C’est ce club et son entraineur qui avaient pris contact avec l’agent de Clément ».

La décision de Lisandro de céder son brassard de capitaine ?
« Je suis très peiné. Ce sont des choses de terrain à voir avec lui ».