masculins / Dynamo Kiev - OL J-1

Jean-Michel Aulas : "Restons extrêmement vigilants"

Publié le 16 octobre 2006 à 11:05 par BV

Pour son premier déplacement en Ukraine, le Président de l'OLympique Lyonnais insiste sur la nécessité de redoubler de méfiance. Il se félicite également des bonnes dispositions affichées par ses joueurs à l'extérieur et insite sur la récupération après la rencontre contre l'ASSE.

Vous continuez votre tour d’Europe avec l’Ukraine. Connaissiez-vous ce pays ?
Non pas encore. C’est une première car je n’avais pas été du voyage de l’équipe de France en 1999. On est impatients de voir ce stade qui, parait-il, est grandiose. Nous sommes également un peu inquiets car cette équipe de Kiev a réalisé un très bon résultat ce week-end. C’est sa dernière chance de se qualifier : on sait que ce sera donc très difficile.

Un match très important pour vous dans l’optique de la qualification puisqu’une victoire vous rapprocherait un peu plus de la deuxième phase…
Tout à fait mais un math nul nous permettrait de demeurer en phase avec nos objectifs. Le premier d’entre eux est de ne pas perdre tout en saisissant toute opportunité qui nous permettrait d’avoir ces 9 points presque synonymes de qualification. Il nous faut être extrêmement vigilants. On est en Ukraine dans un pays où il fait froid. On va être déboussolés par rapport à nos habitudes. Tous les spécialistes qui ont vu cette équipe soulignent qu’elle a des qualités qu’elle n’a pour le moment pas su exprimer. Nous devrons donc redoubler de méfiance. Il s’agit de plus de sa dernière chance de pouvoir se qualifier. Gérard Houllier le rappelait hier : plusieurs clubs se sont déjà qualifiés après avoir perdu leurs deux premières rencontres. Nous devons faire preuve de beaucoup de concentration durant cette période où les bons résultats s’enchainent. Je le répète : nous devons donc être vigilants tout en nous apprêtant à livrer un gros combat. C’est donc la confiance mais également la remise en cause qui nous permettront de faire un bon résultat à Kiev.

Les victoires remportées par l’Olympique Lyonnais à l’extérieur dans des conditions parfois difficiles, comme à Sochaux, vous rassurent-elles ?
Oui, ce fut un bon entraînement. Je crois que le temps devrait s’améliorer à partir de mardi mais il risque tout de même de faire très froid. Ce sera le premier match avec des températures négatives.

Est-ce notamment pour vous habituer à ce climat hostile que vous êtes venus dès dimanche à Kiev ?
C’est une des nouveautés de l’année voulue par Gérard Houllier qui, fort de son expérience, souhaite que les joueurs s’acclimatent et prennent toutes les dispositions qu’il faut pour arriver le soir du match en ayant eu deux nuits, dont une de récupération, après un match contre Saint-Etienne qui a puisé dans les ressources physiques mais également mentales. Il faut bien ces 2 jours pour se mettre complètement dans le coup.
Sur le même thème