masculins / Transferts

Jean-Michel Aulas : "Si Fred souhaite partir, il pourra le faire"

Publié le 09 janvier 2008 à 14:25 par BV

Ce matin, Fred a retrouvé le chemin de Tola Vologe, avec huit jours de retard. « Il devra l’expliquer » a déclaré Jean-Michel Aulas. Pendant que ses coéquipiers effectuaient un travail de musculation, le Brésilien a couru.

« On savait que Fred allait revenir, a confié le président lyonnais avant d’ironiser : on ne savait juste pas quand car il a pris l’habitude de faire différemment des autres ». En marge de la conférence de presse sur le Grand Stade, Jean-Michel Aulas ne s’est pas montré opposé à un départ de l’attaquant lyonnais : « s’il souhaite partir, il pourra le faire. On a d’ailleurs beaucoup de demandes dont celle du PSG. On va prendre le temps de discuter avec lui (…) C’est dans son intérêt de trouver un club qui le fasse plus jouer et le valorise ». Cette saison, Fred n’a disputé que 366 minutes sous le maillot olympien, pour 4 titularisations. La faute à une blessure au 5e métatarse contractée lors de la préparation à la Copa America, à l’ « extraordinaire » rendement de Karim Benzema et à un schéma de jeu préférentiel en 4 – 3 – 3. « On a plein de choses à faire avec Karim (Benzema), a révélé Jean-Michel Aulas. On préfère construire l’avenir à moyen et à long terme avec lui. »

Désireux de jouer afin de redevenir international auriverde, Fred pourrait donc quitter les bords du Rhône, même si, comme le confie le président lyonnais, l’OL « n’a pas l’intention de brader un joueur acheté 16 millions d’euros ». Une certitude : « ce ne sera pas un prêt ».

[IMG35897#R]Fred restera-t-il en France ou s’expatriera-t-il en Angleterre comme plusieurs rumeurs le laissent entendre. En tout cas, l’OL « n’aura aucune difficulté à lui trouver une destination, s’est réjoui le président lyonnais. Il va être demandé par plusieurs clubs. Un jeune international brésilien est un produit qui est unique sur le marché ». Depuis plusieurs semaines, le PSG manifeste son intérêt. Le président lyonnais ne semble pas opposé à l’idée de retrouver le Brésilien à Gerland le 22 mars sous le maillot parisien. « Dans l’intérêt du football français, on doit avoir un grand club à Paris, a-t-il déclaré. On a besoin que Paris se développe. Or pour cela, il faut un certain nombre de grands joueurs. D’autres grands joueurs brésiliens ont réussi à Paris. En tant que vice-président de la LFP, pour la valorisation des droits télé, je préfèrerais donc que Fred reste en France. C’est la raison pour laquelle on est prêts à faire des efforts pour qu’il aille à Paris .»