masculins / Pendant la trêve

Jean-Michel Aulas : "Un grand moment pour le club"

Publié le 12 juin 2007 à 21:47 par BV

« <i>C’est un grand moment pour moi, mais également pour le club et pour Bernard (Lacombe), de vous annoncer la signature de Grégory Coupet pour trois années supplémentaires. C’est un moment important pour le club</i> ».

Au moment d’annoncer la prolongation de contrat de son gardien international, Jean-Michel Aulas ne cachait pas sa « satisfaction d’avoir pu le convaincre ». « Les premières discussions ont eu lieu à Rome, a-t-il révélé. On a fait de gros efforts mais il le mérite. (…) La relation n’est pas uniquement professionnelle. Il y a plus (…) Greg (Coupet) a de grandes qualités puisqu’il est le meilleur gardien français et peut-être même mondial mais a de plus cette faculté à aider le club à progresser. La discussion nous a permis d’aller le plus loin possible dans l’intérêt réciproque. Il est un garant des valeurs qui ont été développées au cours des dernières années ».

Le président lyonnais a par ailleurs rappelé que, grâce à cette prolongation, le dernier rempart rhodanien pourrait bien écrire une nouvelle page de la légende du club. « On peut rêver qu’il rattrape un jour Serge Chiesa qui a disputé 541 matchs avec l’OL (Grégory Coupet en a joué 489), a-t-il souligné. C’est un objectif que l’on s’est assigné. Autre objectif : la coupe d’Europe. Il a joué son 92e match européen sur les 98 que l’OL a disputé. On peut imaginer que le cap des 100 soit atteint cette saison. Peu de joueurs ont autant d’expérience à ce niveau là ».

En marge de la conférence de presse, le président Jean Michel Aulas a tenu à préciser que Rémy Vercoutre était désireux de rester à l’OL. « Je lui ai dit que cela ne posait pas de problème de changer d’avis et qu’il était le bienvenu. C’est un élément de confraternité et d’esprit d’équipe qui vient attester que tout ceci est fondé sur une grande famille avec des références et des points de convergence ».
Les volontés conjointes des deux actuels portiers rhodaniens de demeurer à l’OL contraignent le président lyonnais à envisager de différer le retour de Rémy Riou entre Rhône et Saône. « On souhaite le prolonger tout en le prêtant éventuellement l’année prochaine » a-t-il confié.