masculins / Stade des Lumières

Jean-Michel Aulas : « Une journée fondamentale »

Publié le 17 octobre 2011 à 20:36 par BV

Au micro d’OL TV, le Président de l’OL, Jean-Michel Aulas a commenté les rapports des enquêtes publiques, rendus aujourd’hui.

 Quelle est votre réaction après la publication des huit rapports d’enquêtes publiques dont l’avis est favorable concernant la construction du Stade des Lumières ?
On a toujours cru à cette vérité de la forme et du fond. Les commissions d’enquête, après avoir rencontré le grand public, écouté tous ceux qui avaient à s’exprimer, qu’ils soient pour ou contre, examiné de manière objective l’ensemble des dossiers, ont rendu leur verdict ce week-end. Ce sont huit avis favorables, ce qui veut dire que la sagesse des commissaires enquêteurs a prévalu. C’est une étape considérable qui montre une fois de plus que quand on veut les choses, que l’on fait bien les choses, de manière très professionnelle, on peut avancer contre des idées parfois mal mises en œuvre. On espère que les choses vont continuer, mais c’est une journée fondamentale pour le développement du stade. On peut dire aujourd’hui que c’est le « jour J » pour la phase d’élaboration, de mise en œuvre du Grand Stade.

Quand la première pierre sera-t-elle posée ?
Il reste une enquête publique dont l’issue devrait être connue d’ici trois semaines – un mois. Ce qui signifie que le Grand Lyon va pouvoir statuer sur le PLU le 12 décembre. Je n’imagine pas qu’avec des avis favorables sur l’ensemble des questions, le PLU ne soit pas voté. Ce qui veut dire que, grosso modo, dans les tout premiers jours de janvier, le maire de Décines devrait pouvoir délivrer le permis de construire, ce qui signifie que nous aurons fin janvier un permis de construire. On peut imaginer qu’avant la fin du premier trimestre (2012), la première pierre devrait pouvoir être posée. Il y aura sûrement un certain nombre de choses qui viendront peut-être compléter ce qui a été dit. Il y a le financement à mettre en œuvre, mais là aussi les choses sont bien avancées. On a beaucoup travaillé d’une part avec tous les gens de l’Olympique Lyonnais, avec nos associés, avec VINCI. On peut imaginer une fin des travaux, avant le premier semestre 2014, ce qui veut dire que nous jouerons le championnat 2014 – 2015 dans le Stade des Lumières.

  Avez-vous douté ?
Je n’ai jamais douté. En revanche, j’ai douté de l’esprit civique des gens qui étaient contre : on nous a tout sorti. Ce projet est le plus beau projet de l’Euro 2016. C’est aussi une condition indispensable pour que le club soit parmi les grands clubs européens. Ceux qui n’auront pas leur stade en 2016 n’auront aucune possibilité de pérennité. Il nous a fallu ne jamais douter mais également travailler. Je remercie toutes les équipes qui sont autour de moi, qui ont su s’impliquer jour et nuit. Aujourd’hui, on se rend compte, sur le fondement de dossiers qui ont été bien préparés, qui sont le reflet d’un stade magnifique, que l’avis est favorable. C’est plus qu’un soulagement, c’est presque aussi bien que si on avait gagné la coupe d’Europe. C’est peut-être ce qui nous permettra de la gagner un jour.

Gérard Collomb, président du Grand Lyon, a tenu cet après-midi une conférence de presse pour présenter les rapports des enquêtes publiques. « C’est un dossier qui va avancer et passer dès l’année prochaine dans sa phase opérationnelle, a-t-il déclaré. On sera donc prêt pour l’Euro 2016. Au début, il y avait 6500 pages d’observations, il a donc fallu que les commissaires enquêteurs puissent regarder l’ensemble de ces observations. (…) Il y a eu un boulot considérable. Les réponses ont été parfaites, et donc, tout est bien qui finit bien. »