masculins / OL - Nice J-2

Jérémy Toulalan : « Je dois être plus décisif »

Publié le 21 janvier 2011 à 14:25

Le milieu de terrain lyonnais s’est présenté devant la presse en fin de matinée. L’occasion pour lui de rappeler ses ambitions pour 2011.

Jérémy, comment abordez-vous ce 16e de finale de Coupe de France face à Nice ?
Pour tout vous dire, je me sens très bien actuellement, beaucoup mieux qu’il y a six mois. Je n’ai pas été mécontent que l’année 2010 s’achève. On est encore en course dans trois compétitions et avec notre effectif, on peut se permettre de jouer sur tous les tableaux. On peut avoir des objectifs lorsque l’on regarde notre dernière production face à Lorient. Cela faisait longtemps que l’on n’avait pas été si bon dans le jeu. Lorsque l’on est mieux dans la tête, cela se traduit sur le terrain.

Au regard des difficultés des équipes de Ligue 1 au tour précédent, n’est-ce pas préférable d’éviter un match piège face à un adversaire de niveau inférieur ?
C’est sûr que cela peut être moins périlleux même si cela ne va pas être évident d’aller chercher la qualification à Nice. On connaît l’ambiance là-bas. Même si la priorité des priorités reste de terminer dans les trois premiers, on a envie de gagner un titre, le championnat ou cette Coupe de France.

Vous semblez avoir tiré définitivement un trait sur vos difficultés d’après Coupe du monde ?
J’ai tout fait pour bien préparer cette seconde partie de saison. Je ne vous cache pas que d’avoir retrouvé ma famille m’a fait un bien énorme. Maintenant, je sais que je n’ai pas été performant ces derniers mois. J’espère retrouver rapidement mon meilleur niveau et être beaucoup plus décisif pour l’équipe.

Quelles sont vos relations aujourd’hui avec Claude Puel ?
Comme moi, il n’a pas été épargné durant la première partie de saison. Mais il n’a jamais montré de signes de faiblesse. C’est un exemple.

Avez-vous évoqué  votre avenir avec Jean-Michel Aulas ?
J’ai eu en effet une discussion avec le Président. On a une vraie relation de confiance. Je sais ce que le club m’a apporté depuis mon arrivée à Lyon. On a évoqué ensemble mon avenir et s’il est encore difficile d’arrêter quelque chose, en tout cas, on veut tous trouver la meilleure solution. Je ne vous cache pas qu’aujourd’hui je serais prêt à terminer ma carrière à Lyon. L’OL est un club qui me correspond.

Sur le même thème