masculins / Le Mans - OL J-3

Jérémy Toulalan : "On manque de rigueur"

Publié le 13 février 2008 à 18:32 par BV

Un petit mot sur vos longues séances d’entraînement. Que travaillez-vous ?
Les semaines précédentes, certains ont enchainé pas mal de matchs. Là, on dispose d’une semaine complète de travail. Cela permet de travailler pour retrouver des automatismes dans certaines phases de jeu, de communiquer, de mieux se comprendre.

On est à trois jours du déplacement au Mans, à une semaine de la rencontre face à Manchester United. Quel match occupe les esprits ?
On prend les matchs un par un. Ce week-end, c’est le championnat, la priorité du club. De plus, on n’a pas autant de points d’avance que les autres années. On doit donc aborder ce match avec sérieux, pour gagner. Aujourd’hui, on est bien concentrés sur cette rencontre au Mans. On aura le temps de parler de Manchester durant la longue mise au vert précédant la rencontre.

Y a-t-il un besoin de se rassurer après une prestation qui n’a pas été très convaincante face à Sochaux ?
Le score ne reflète pas la physionomie du match mais on sait ce qui nous a manqué : d’être un peu plus en mouvements, plus prêts les uns des autres, que, défensivement, tous fassent les efforts. On dit souvent que c’est la défense qui pose problème mais cela ne vient pas uniquement des défenseurs mais de tout le monde ; des attaquants aux défenseurs, on manque de rigueur. C’est un état d’esprit à avoir et pour y parvenir on doit notamment plus communiquer.

[IMG42894#R]Sur le plan du jeu, quel sera l’objectif de la rencontre au Mans ?
Déjà de ne pas encaisser de buts. Cette saison, on en prend trop.

L’OL semble plus une équipe de réaction que d’action. Est-ce votre sentiment ?
Aujourd’hui, on est plus une équipe de contres. La saison dernière, on pouvait développer du jeu. Cette saison, on a la possibilité de nous projeter vite en contres. Avoir le ballon ne nous convient donc pas forcément.

Pourtant face à Manchester, il faudra avoir le ballon, sous peine de trop subir…
Pas forcément. Il faudra surtout être proches les uns des autres et ensuite aller vite vers l’avant. La possession de balle ne veut rien dire. Il faudra surtout être réaliste. Mais je suis confiant : en Ligue des Champions, on a toujours répondu présent lorsqu’il le fallait. La Ligue des Champions, c’est magique.

A vos yeux, que représente un match face à Manchester ?
Ce sont de grands moments, ce n’est que du bonheur. C’est la raison pour laquelle Manchester a plus de pression que nous.
Sur le même thème