masculins / Interview

Jérémy Toulalan : "Pour nous tout dépendra de vendredi"

Publié le 20 avril 2009 à 19:45 par MCH/KK

Au lendemain de la défaite à Bordeaux, Jérémy Toulalan s'est exprimé devant la presse.

Comment avez-vous vécu cette défaite contre Bordeaux ?
Déçu parce que je pense qu'on avait fait un bon match. On avait bien débuté, au bout d'un quart d'heure vingt minutes c'était un peu plus difficile. Il y a eu ce pénalty non sifflé, mais bon je pense que dans l'ensemble on aurait quand même mérité le match nul. Si on avait été un peu plus haut sur le terrain, on les aurait un peu plus embêtés et étouffés, ce que l'on avait bien fait dans les 15 premières minutes. Si on était restés un peu plus haut notamment en défense ça nous aurait permis de garder plus le ballon et ça aurait été une bonne chose. Ce sont des points à rectifier. Le président ne nous a pas trop parlés. Après c'est le coach qui nous a dit que l'on n'avait pas fait un si mauvais match que ça. A mon avis, on a un peu manqué de justesse dans le dernier geste et pour aller de l'avant on s'est trop précipités. On n'a pas assez gardé le ballon mais ce n'était pas un mauvais match à comparer à nos dernières performances. Maintenant on sait que ce sera difficile, on doit se reprendre contre Paris parce que l'année prochaine on doit être en Ligue des Champions.

L'OL est dans une série difficile et peine à gagner, est-il possible de viser le carton plein maintenant ?
C'est sûr que là ce n'est pas un parcours de champion. Mais c'est ce que l'on doit essayer de faire. C'est vrai qu'on a du mal à domicile donc ce serait bien de se relancer contre le PSG qui est une grosse équipe. Mais c'est encore possible, on a déjà fait des séries de victoires cette saison. On doit se redonner confiance en gagnant dès vendredi. On doit essayer d'avoir un peu plus la maîtrise sur le jeu. Dans l'envie et dans les courses on y parvient. Après, c'est avec le ballon qu'on a un peu plus de mal cette année. Il faut donc retrouver de la cohérence dans le jeu.

Vous avez perdu la 1ère place la semaine dernière, la 2ème hier, il y a gros danger vendredi. Vous risquez de perdre la 3ème place aussi…
Individuellement on n'a pas tous été au niveau. On n'a pas été constant les uns et les autres. Et dans le jeu on a eu du mal donc on devra rectifier cela dans les matchs à venir. Il faut essayer de garder cette 3ème place avant tout. Cette place est qualificative pour la Ligue des Champions. Et après, il faut gagner les matchs pour tenter de revenir tout de même dans la course. C'est vrai que si on n'avait pas la coupe aux grandes oreilles l'an prochain ce ne serait pas catastrophique mais pas loin. Mais bon, le titre n'est pas encore joué et le plus important pour la saison prochaine c'est d'être dans cette coupe d'Europe. Depuis que je suis ici je l'ai toujours jouée. La Champions League est la plus grosse compétition, tout le monde a envie de la jouer. Donc on imagine mal Lyon ne pas y être. Financièrement parlant, ça peut être important. Et puis de toutes les manières il faut la jouer. Il faut essayer de faire le maximum pour être en Ligue des Champions l'année prochaine. Il nous reste quelques matchs pour le faire et on doit dans un premier temps se concentrer là-dessus. Après, viendra ce qui viendra pour la saison qui suit. On doit se focaliser sur les matchs à venir.

Le titre s'éloigne, comment réagit-on dans une telle situation ?
Tout est jouable bien que l'on n'est pas le destin entre nos mains. Bordeaux était loin il y a quelques temps. Maintenant, ils sont proches de la première place donc c'est à nous de faire carton plein et d'attendre un faux-pas des autres. C'est une chose qui peut arriver. Il faut surtout se concentrer sur le match de Paris pour cette fois-ci conserver la 3ème place. Vu qu'on est nombreux dans l'effectif, c'est vrai que l'on reste tous soudés et solidaires. Ce sera sans doute le plus important. Et encore une fois, on doit retrouver du jeu et de la cohérence sur le terrain. Depuis le début de saison on vit des moments pas faciles. On a été pas mal critiqués, on a eu pas mal de blessures. On a toujours été attaqués. Mais on a toujours su plus ou moins répondre présents. Aujourd'hui, c'est plus difficile mais on sait à quoi s'attendre. Cela ne dépend plus que de nous maintenant. Bien sûr on a la pression, on en a eu tout le temps, même lorsque l'on était premier. Donc aujourd'hui c'est la même chose, on se doit de gagner. C'est vrai que l'année dernière même en étant mauvais et même en début de saison quand on était moins bons on arrivait à gagner nos matchs. A l'image de la rencontre face à Bordeaux à domicile où on avait été bousculés, on avait tout de même réussi à gagner. Mais là en ce moment c'est un peu plus difficile. Notamment hier face à Bordeaux on a été un peu mieux que contre Monaco à domicile mais malgré cela on n'a pas réussi à gagner.

Est-ce que le titre est encore jouable ou pensez-vous que c'est terminé ?
Oui c'est ce que je dis il est encore jouable mais ça ne dépend plus de nous. Il faudra que Bordeaux et Marseille fassent des faux-pas et que de notre côté on arrive à faire une bonne série. Il y a peu de chances mais c'est donc encore tout à fait jouable. On s'en est tellement pris en pleine face que l'on n'a pas envie de lâcher. Et à titre personnel c'est excitant. Même si ce sont des moments difficiles c'est comme ça que les victoires sont les plus belles. Si on arrivait à accrocher le titre ce serait l'un des plus beaux je pense. On n'est pas très loin, il n'y a pas si longtemps que ça c'est Bordeaux qui était à notre place. Ils étaient derrière et on pensait que c'était fini pour eux. Il reste encore quelques points à prendre et ça peut s'inverser. Pour nous tout dépendra de vendredi. Si on ne gagne pas c'est sûr que ce sera plus que compliqué. Mais je pense que ça se jouera sur la dernière journée.