masculins / OM - OL

Jérémy Toulalan : « Un tournant »

Publié le 21 mars 2010 à 07:00 par BV

Jérémy Toulalan voit dans le déplacement de l’OL à Marseille « un tournant ». Selon lui, l’équipe qui s’imposera ne sera pas loin du titre.

Le match face à Marseille constitue-t-il un tournant du championnat ?

En début de saison, j’avais dit que le championnat se jouerait sur les petits matches mais en cette fin de saison, on ne va disputer que des gros matches. A Marseille, cela peut être un tournant. La saison dernière, on les avait privés du titre en allant gagner au Vélodrome (1 – 3). Je ne pense pas que le championnat se jouera là-bas mais si on parvient à s’y imposer, on ne sera pas loin du titre. En revanche, si on perd, je pense que Marseille ne sera pas loin d’être champion. L’OM est de mieux en mieux même s’il a quelques blessés (Heinze, Cheyrou, Koné, Abriel). Bordeaux a peut-être un peu plus de difficultés en ce début d’année. Je ne devrais peut-être pas dire ça parce qu’on va bientôt les rencontrer, mais c’est ce que je pense. Les Marseillais peuvent être champions s’ils gagnent contre nous... mais je ne pense pas qu’ils vont le faire.

Quelles peuvent être les conséquences de leur élimination par Benfica en 8es de finale de l’Europa League ?

Cela peut aller dans les deux sens. Ils peuvent avoir la rage d’avoir perdu et davantage envie de gagner, ou à l’inverse avoir pris un coup au moral. Mais je pense que leur priorité, c’est le championnat.

Dimanche, en raison de la blessure de Boumsong, vous pourriez évoluer en défense centrale. A Marseille, Mbia, qui est un milieu de formation mais qui joue à ce poste, a fait part de son agacement. Est-ce également votre cas ?

Non, moi cela m’est égal, même si je le comprends. J’ai joué au milieu, en défense centrale et même au poste de latéral, cela ne me dérange pas à partir du moment où je joue, où je rends service à l’équipe.

Avez-vous déjà discuté de cela avec Raymond Domenech ?

Bien avant que l’on me fasse jouer en défense centrale, il m’avait dit, au terme d’une mise en place, que cela aurait pu être mon poste. Mais je ne pars pas du principe que j’aurais un statut différent à Lyon et en équipe de France. On fait partie d’un groupe. Si à l’OL ou en équipe de France, on me demande de jouer en défense centrale, je jouerai en défense centrale.

Quel type de match vous attendez-vous à disputer dimanche ?

Je ne pense pas que l’on verra autant de buts qu’à l’aller (5 – 5). Il y avait eu de grosses erreurs défensives, notamment de ma part. Je ne pense pas que l’on reproduira ce type d’erreurs.

Qu’avez-vous retenu du match aller ?

J’étais très déçu, triste et déçu car on menait 5 – 4, que l’on avait réussi quelque chose d’exceptionnel. On est passé par tous les sentiments. Ce fut une soirée exceptionnelle pour les supporters ou pour les attaquants mais pas pour les défenseurs.

Sur le même thème