masculins / Trophée des Champions

Jeu et enjeux à Bordeaux

Publié le 01 août 2008 à 16:33 par R.B

Certes l’OL défendra son Trophée en terres girondines, mais il y aura aussi d’autres enjeux pour la première sortie officielle de la saison…

En bon bâtisseur, Claude Puel parle souvent de chantier depuis son arrivée à l’OL. Pas question de considérer qu’il a simplement pris les clefs d’une luxueuse maison française habituée aux succès depuis 2001, une maison en quelque sorte sans travaux. Que ce soit clair… il y a du boulot de remise en marche, de rénovation aux dires du Tarnais. Cette maison, il veut la faire encore plus belle qu’elle n’a été. Des pièces importantes sont partis, d’autres sont à l’infirmerie ou pas encore en pleine forme… sans oublier les petites dernières, arrivées pendant l’été. Et puis, il y a eu cette préparation en 2 temps en raison de l’Euro.

Alors si les fondations sont toujours aussi solides, les nouvelles finitions vont prendre du temps aux yeux de l’exigeant entraineur lyonnais. Ses quatre premières semaines ont déjà dévoilé une partie de ses attentes. Des attentes notamment dans la recherche d’automatismes pour donner des garanties à ce nouveau groupe. Il fut aussi beaucoup question de pressing collectif en avançant, de rythme pour relancer, de choix entre patience et accélération, de verticalité… Quant au système de jeu, on a compris que ce n’était pas une fin en soi et qu’il évoluerait en fonction des éléments alignés ou des données de la rencontre.

Face aux Girondins qui se sont séparés de Micoud et fait signer Gourcuff, Gouffran et dernièrement Placente, Claude Puel attendra évidemment des progrès dans le jeu. Son OL doit imposer sa façon de penser et d’agir. Il y a eu de belles choses à Belgrade par exemple… la première période face à Monaco doit servir d’exemple de ce qu’il ne faut pas reproduire, même si la fatigue pouvait servir d'explications.

A Bordeaux, tous les nouveaux ne seront pas là. Ederson, Mensah et Piquionne absents, ils restent Lloris, Makoun et Pjanic. Des questions sur le 11 de départ? Quii jouera aux côtés de Cris en défense centrale, ou encore sur le côté droit de la défense? Pjanic, Delgado seront-ils titulaires ou sur le banc? Rien de secret... juste le constat des matchs amicaux.

[IMG42922#R]Des enjeux dans l’expression, mais bien sûr l’enjeu du résultat. Comment imaginer que le sextuple champion de France puisse aborder un match officiel sans l’idée de l’emporter. « On veut gagner un match amical… alors tu penses bien que ce match à Bordeaux, on ne s’en fout pas ! ». Sidney Govou, meilleur buteur olympien du Trophée des Champions a vite évacué la moindre interrogation. Et si pour les Brésiliens Juninho et Cris, ce match semble plutôt s’inscrire dans la préparation tout en n’ayant pas vraiment de sens puisque l’OL avait réalisé le doublé… ils parlent eux aussi de match à gagner. Quant à l'ancien entraineur lillois, il n'accepte jamais de perdre... même un match de tennis ballon!

Effectivement ce Trophée n’avait, en théorie, pas lieu d’être. En 96, Auxerre auteur du doublé n’avait pas affronté son dauphin du championnat… Les temps changent ! Ce sera l’occasion d’une belle affiche entre Lyonnais et Girondins. Des Bordelais qui avaient donné du fil à retordre la saison dernière aux Champions, même s’ils avaient perdu largement lors des 2 confrontations… et même si c’est plutôt l’OL qui avait donné par moment l’occasion de se faire battre. Ce Bordeaux, crû Laurent Blanc, intéresse et plait. Le Président a mis joliment son talent d’ancien grand footballeur dans le monde des entraîneurs. Lui aussi va passer par la case confirmation.

S’il ne faudra pas tirer de conclusions de ce premier rendez-vous, à l’évidence, les habitudes prises ont mis en appétit. Les commencements de l'Histoire d'une saison et du nouvel l'entraîneur ont toujours pris le bon virage ces dernires saisons...
Sur le même thème