masculins / OL - ASM

Jimmy… brillant

Publié le 17 mars 2014 à 10:47 par R.B

Le numéro 19 lyonnais a livré une superbe prestation face à l’AS Monaco au-delà de ses deux buts…

Jimmy BriandCertes, il n’est pas le plus esthétique des footballeurs, mais le foot n’est pas le patinage avec une note artistique ! Il n’est pas le plus réaliste des attaquants mais il marque des buts importants quel que soit son temps de jeu, la confiance qu’on lui accorde, la position sur le terrain. Il a passé plus de temps à l’OL dans un couloir en ayant toujours dit que son poste de prédilection était avant-centre. Dévoreur d’espaces pas avare d’appels, de courses de replacement, il mouille le maillot pour le bien du collectif. Il repart sans cesse au combat dans la réussite comme dans l’échec. Jimmy le généreux est tenace. Il ne baisse jamais les bras. Sa carrière fait de hauts et de bas le prouve.


Son match face à l’AS Monaco a été la parfaite illustration des performances qu’il peut livrer. Préféré à Bafé Gomis pour la seconde fois de rang, il a bougé la défense monégasque en inscrivant deux buts, en ayant eu des opportunités d’en mettre d’autres avec notamment cette présence dans le jeu aérien qui l’a toujours caractérisée. Il a  inscrit 4 de ses 8 buts de la tête ! Et tout le travail « de l’ombre » accompli, une fois encore. Pas d’euphorie particulière à la sortie d’un de ses meilleurs matches sous le maillot olympien. La raison ? Il l’a donnée : « cela n’a servi à rien puisque l’on a perdu… ».

Jimmy BriandCe Jimmy sur le quai du départ depuis janvier 2013, est toujours bien là. 8 buts cette saison (en 38 tirs) et 6 passes décisives en 1 744 minutes. Décisif à St-Etienne, à Bordeaux (deux fois), face à Yzeure… Il est revenu cette saison de sa mise au placard aoutienne et d’une blessure musculaire fin novembre (face au Betis Seville). Il se « bat » avec la concurrence. Il ne sait pas de quoi son avenir sera fait en étant en fin de contrat en juin en sachant qu’il aura certainement du mal à trouver aussi bien qu’à l’OL s’il n’était pas prolongé.

Jimmy cette saison, c’est aussi un capitaine de route d’une jeune équipe lyonnaise en déplacement européen à Rijeka. C’est encore le héros du derby avec ce coup de tête dans le temps additionnel synonyme des trois points. Un héros, pour toujours, fêté en chanson jusqu’à Odessa par la dizaine de supporters qui l’attendait en zone mixte après le match nul 0 à 0 contre le Tchornomorets. Inoubliable, cette image pleine d’affection, d’émotion, de remerciement. Une reconnaissance aussi pour le grand professionnalisme de Jimmy.


Voir aussi

- Toutes les infos sur la rencontre OL - ASM
- Le classement après la 29ème journée
- Le calendrier de l'OL saison 2013 - 2014

Sur le même thème