masculins / OL - Lille J-2

Joël Bats: "Cela force le respect"

Publié le 14 décembre 2005 à 10:12 par RB

Il était tentant de faire réagir <b>Joël Bats</b> sur le 300ème match de L1 de Gregory Coupet sous le maillot lyonnais. Le héros de Guadalajara a assisté de très près à 185 rencontres période où son protégé a encaissé <b>146 de ses 267 buts</b> olympiens...

... alors qu’il avait été cherché 121 fois le ballon au fond de ses filets lors des 114 matchs précédents. Ceci prouvant les progrès de l’équipe lyonnaise et… de « Greg ». « Ce chiffre de 300 force le respect. Je lui souhaite d’en disputer beaucoup d’autres encore ; d’atteindre par exemple la barre des 400. Le meilleur est à venir pour lui avec notamment l'Equipe de France. Lors de ces 300 matchs, on se rend compte avant tout de la régularité des performances de Grégory. Il est difficile de trouver un match où il n'a pas été à la hauteur. Un match particulièrement marquant ? Je crois que pour moi les gens retiennent en premier lieu cette rencontre de Coupe du Monde face au Brésil. Pour lui, cela risque fort d’être ses 90 minutes à Nantes. Et puis je suis très heureux du match qu’il a fait à St-Etienne dimanche soir. Ce n’était pas évident pour lui. Il a pris la décision de jouer alors qu’il avait ressenti une gêne au mollet et il a fait un arrêt déterminant ».

Avant de partir quelques jours dans ses Landes natales : « nous allons fêté les noces d’or de mes parents. Mon papa à 78 ans ; ma maman 68 ans. Nous serons 97 du côté de Lucbardez où aura lieu cette fête le 25 décembre », « Jo » sait qu’il y a encore un match à jouer. « J’espère que nous aurons de la fraîcheur pour nous imposer. Cela dépendra de beaucoup de choses, notamment de l’état de la pelouse. Une pelouse gelée avantagerait les Nordistes. iOn a vu à St-Etienne qu’avec une pelouse gelée ce n’est pas facile de s’exprimer. Les Lillois ont une belle équipe : jeune, bien organisée avec 2 gars au milieu devant la défense, 3 autres devant qui participent au replacement et un attaquant qui cherche la profondeur. Alors méfiance… Il faudra contourner le bloc défensif.».
Sur le même thème