masculins / Pendant la trêve

Jordan Ferri monte en régime

Publié le 06 septembre 2013 à 10:05 par R.B

Il a fait ses premiers pas en pro la saison dernière… Depuis le mois d’août, le numéro 12 lyonnais est plus sollicité…

 Le 8 novembre 2012, il est entré dans la cour des grands à Bilbao lors des 8 dernières minutes de ce match de poule de la Ligue Europa. La scène européenne encore en étant cette fois titulaire face au Sparta Prague et le Kiryat Shmona avant de découvrir le championnat le 12 décembre contre l’ASNL. Au total sans être titulaire une seule fois en L1, il disputera 328 minutes (140 en L1 et 188 en Ligue Europa). Ses premiers pas ne passent pas inaperçus puisqu’il est convié à participer au Tournoi de Toulon.

Il ne lâche jamais

Ce milieu de terrain né le 12 mars 1991 à Cavaillon est arrivé à l’OL en 2008. Rémi Garde l’a utilisé comme milieu défensif, milieu relayeur, milieu droit et même arrière droit. Depuis le début de l’exercice 2013-2014, Jordan a accumulé du temps de jeu. Il a participé aux 4 matchs de championnat en connaissant sa première titularisation face à L’OGCN. 2 fois titulaire et deux fois remplaçant, il s’est mis en évidence par son volume, sa vision du jeu et sa technique. Il a marqué à Annecy contre l’ETG d’une superbe frappe lointaine ; il a obtenu un penalty face au Stade de Reims. Il s’est adapté aux postes qu’il a occupés. Jordan Ferri fait penser à Florent Balmont. Un joueur au registre étendu qui ne lâche jamais et travaille en permanence pour le collectif. Il a aussi joué 5 minutes lors du barrage de LDC à San Sebastian.

 « Il a une belle clairvoyance de jeu. Il est capable grâce à sa technique très efficace de tourner le jeu. Il a une grosse activité. Il a bien évolué au niveau de l’état d’esprit… Il entrevoit la récompense de ce qu’il peut avoir… ». Tels étaient les propos de Rémi Garde à son égard avant le match face à l’ETG.

Appelé par Willy Sagnol avec les Bleuets, il s’est mis en évidence jeudi soir contre le Kazakhstan en étant titulaire à temps plein, buteur et passeur. Jordan a pris incontestablement de « l’épaisseur » ces dernières semaines lui qui a signé son premier contrat pro le 31 mai 2012. Jordan, une des satisfactions lyonnaises de ce début de saison.