masculins / Rosenborg - OL

Jour de match à Trondheim

Publié le 28 septembre 2005 à 14:40 par R.B

[IMG6761L]Le soleil est de la partie en ce mercredi 28 septembre. Matinée libre avant la rencontre du soir. Un match de foot a été organisé pour la presse française et les VIP lyonnais. Au final, la presse sera au rendez vous... les VIP arrivant pour la plupart sous les coups de 12h auront bien du mal à constituer une équipe. Peu importe, direction une vingtaine de kilomètres en dehors de Trondheim pour rejoindre le terrain d'entraînement couvert de Rosenborg...

[IMG36482#W]



Le soleil est de la partie en ce mercredi 28 septembre. Matinée libre avant la rencontre du soir. Un match de foot a été organisé pour la presse française et les VIP lyonnais. Au final, la presse sera au rendez vous... les VIP arrivant à Trondheim pour la plupart sous les coups de 12h auront bien du mal à constituer une équipe. Peu importe, direction une vingtaine de kilomètres en dehors de la ville pour rejoindre le terrain d'entraînement couvert de Rosenborg. L'hiver est tellement rude dans ces contrées que ce remarquable outil de travail est indispensable. La route domine un fjord magnifique. Tout est paisible, propre, ordonné. En discutant avec le guide, on apprend par exemple que les automobilistes doivent payer une taxe quotidienne pour circuler en ville. Cela pousse à marcher à pied ou encore utiliser le vélo. Le coût de la vie en Norvège nous fait sérieusement grimacer!



Ce moment de détente, balle au pied, sera un pur instant de convivialité. Jean-Michel Larqué est de la partie. L'ancien stéphanois a gardé sa technique et cette élégance qui le caractérisaient au temps de sa splendeur. Quant à sa frappe de balle, elle trouvera 4 fois les filets adverses. Au final, un score fleuve de 7 à 6 pour les blancs, suscitant au moment de la douche son lot de plaisanteries de vestiaires.



Au retour, les corps sont un peu fourbus... le match de Champions League est encore loin. En revenant en centre ville, on croise, de loin, les joueurs lyonnais en pleine promenade avant le déjeuner. Les rites sont imuables pour ces professionnels et on peut s'interroger si cela n'est pas parfois pesant de répéter ainsi toujours les mêmes gestes qu'ils soient à domicile... en Corée... en Norvège ou ailleurs. Ce matin ils sont au bord de la Nideleven. Le savent-ils?



Retour à l'hôtel pour découvrir la presse locale. Si vous ne connaissez pas la langue, impossible d'imaginer ce qui est écrit. Bien évidemment, John Carew est dans toutes les pages. Sur l'une d'elles, on le voit en grande conversation avec Odd Iversen, une figure du football norvégien que le club de Rosenborg a sauvé "d'une mauvaise passe". Cet Iversen avait causé bien des soucis à l'équipe de France en son temps. Cette photo a été prise dans les couloirs du stade Lerkendal. "Il était devenu alcoolique. L'ancien entraîneur Eggen l'a pris avec lui au club... depuis il va bien...". Notre guide en est ému en nous racontant l'histoire.

Dans quelques heures, il sera temps de se rendre au stade situé dans un quartier de Trondheim. En ville, aucune agitation n'est pas palpable. On a eu vent que des supporters olympiens ont fait le trajet en voiture. Une sacrée promenade qui mérite un grand coup de chapeau. Un mot encore sur cette équipe de Rosenborg: elle est de l'avis des connaisseurs un poil vieillisante et n'a pas su anticiper son renouvellement. Attendons les 90 minutes pour faire le même constat. Pour l'instant, elle n'a jamais perdu à domicile contre une équipe française, battant le PSG et partageant les points avec les Gones...



R.B







Sur le même thème