masculins / Pendant la trêve

Juillet... une reprise prometteuse

Publié le 29 décembre 2007 à 08:01 par R.B

Le traditionnel stage à Tignes… une Peace Cup réussie… et un nouveau Trophée des Champions… L’OL démarre pied au plancher en ayant finalisé les départs d’Abidal et de Malouda, Berthod, Cacapa, Diarra et les arrivées de Bodmer, Grosso, Keita…

Tout débute à Tignes… comme chaque saison. Certains visages ont disparu ; d’autres sont arrivés. Malouda quittera le stage en cours de route… direction Chelsea pour le Guyanais. Un match amical face à Lille et un succès 3 à 1. C’est déjà l’heure d’aller en Corée, du 12 au 22, pour disputer la 3ème édition de la Peace Cup. Juninho, blessé, retournera au Brésil. Fred, lui, s’est blessé au pied avec la Selecao. Le buteur brésilien en prend pour plusieurs semaines d’indisponibilité.

[IMG42791#R]Pour la 3ème fois, l’OL se qualifiera pour la finale ce cette Peace Cup en prenant le meilleur en poule sur Reading, Shimizu et River Plate. Une qualification acquise lors du dernier match face aux Argentins. Et enfin, il l’emportera en finale face à Bolton. Benzema, Ben Arfa se mettent en évidence. Benzema est même élu meilleur joueur du tournoi. Le groupe olympien apprend à vivre avec son nouveau tandem d’entraîneurs Alain Perrin/Christophe Galtier et un nouveau système de jeu.

Pendant cette compétition, Alou Diarra prend la direction de Bordeaux. Squillaci, blessé, a quitté ses partenaires pour regagner Lyon. Quantà Sylvain Wiltord, le feuilleton du partira... partira pas continue. Il est finalement venu en Corée sur la fin du séjour. Mais il ne jouera pas. Quant à Jérémy Berthod, il a signé en début de mois à Monaco.

Les nouveaux joueurs ? Grosso, légèrement blessé, ne jouera pas. Keita, en reprise, montrera des choses intéressantes. Belhadj apporte sa fougue dans le couloir gauche. Bodmer doit s’adapter. Un succès prometteur.

Le retour en France intervient quelques jours avant le Trophée des Champions qui ne se disputera pas en Chine comme prévu. Pas de match, non plus, entre les champions de L1 et L2 (Metz). Le 28 juillet, Sochaux, vainqueur de la Coupe de France, est donc à Gerland. Les Doubistes ouvrent le score mais avant la mi-temps Govou et Cris donnent un avantage définitif au sextuple champion de France, toujours privé de Juninho, Squillaci, Fred. Des Lyonnais qui jouent dans un système cher à Alain Perrin,soit en 4-4-2. Cris qui a été désigné pour porter le brassard de capitaine qu’a laissé Juninho. La saison débute sur de très bonnes bases.
Sur le même thème