masculins / Bordeaux - OL J-2

Juninho et Bordeaux

Publié le 18 août 2006 à 15:05 par R.B

Juninho a fait son retour contre Toulouse en cours de seconde période. Entré dans les 10 meilleurs buteurs de l’histoire de l’OL la saison dernière en ayant inscrit son 65ème but contre Le Mans, le Brésilien n’a jamais marqué face à Bordeaux.

27 buts coups francs ; 9 penalty ; 29 dans le jeu ; une quarantaine de gardiens victimes le plus souvent de son pied droit (60 buts), mais jamais à ce jour le gardien de but de Bordeaux qu’il a rencontré à 10 reprises : 8 fois ramé et 2 fois Roux. Jamais buteur face aux Girondins, mais passeur à 3 reprises pour Luyindula et Govou à Gerland ; Anderson au Stade Chaban Delmas. Il fut même capitaine la saison dernière à Gerland lors du 0 à 0.

5 autres équipes actuelles de L1 n’ont jamais été trompées par « Juni ». Valenciennes, bien sûr (0 match), mais aussi Lorient (2 matchs), Nancy (1 match), Troyes (4 matchs) et Monaco 10 rencontres et 4 gardiens Warmuz, Roma, Sylva et Porato. Porato, Sylva et Warmuz qu’il a battus lorsque ces 3 gardiens de but portaient les maillots de Lille, Lens et d’Ajaccio.

Ramé et Bordeaux ont résisté à Juninho. D’autres gardiens de L1 aussi comme Landreau, Le Crom, Carasso, Lloris, Bracigliano, Douchez, Pouplin, Roma, Stojkovic, Pelé, Audard. Le Brésilien devrait être titulaire dimanche soir, lui qui n’a marqué qu’une seule fois en étant remplaçant au départ, le 20 octobre 2001 à Gerland contre Sochaux en championnat où il avait égalisé à la 82ème minute de jeu après être entré à la 52ème. Un but sur coup franc inscrit à V. Fernandez. On lui souhaite de tromper enfin Ramé et Bordeaux.

Juninho est venu parler à la presse après l'entraînement du jour.
Juni comment cela va? "J'ai envie de jouer; mais je me suis fait mal au mollet et il y a une incertitude. Je vais passer une radio pour savoir ce qu'il en est exactement. J'ai besoin de jouer pour être à mon meilleur niveau".

Un mot sur le groupe lyonnais?
"Il est bien; nous avons l'expérience de ce qui s'est passé la saison dernière avec Essien. C'est toujours délicat pour un club de garder un joueur dans les conditions actuelles. Madrid ne peut pas laisser insensible. Je comprends "Djila". Autant se préparer à jouer sans lui. On l'apprécie au délà de ses qualités de joueur. Après ce sera au coach de savoir comment on va jouer; si "Djila" est remplacé ou si on change de système de jeu. J'en profite pour dire que j'espére que Sidney va rester. Il ne faut pas regarder que les côtés négatifs chez une personne. S'il reste, ce serait un plus, surtout en cette période".

Bordeaux, un rendez vous important?

"Bien sûr. C'est l'équipe en forme du moment avec Lille et elle a été notre dauphine la saison dernière. C'est toujours très difficile là bas. Nous irons en Gironde avec une envie supérieure. Bordeaux a souffert à Lorient comme nous face au TFC. Mais Bordeaux s'est imposé sans prendre de but. Micoud est arrivé et il va sans doute apporter ce qu'il a manque à Bordeaux la saison dernière. C'est une équipe solide qui ne prend pas beaucoup de buts,mais à domicile elle va peut-être sortir. A nous d'en profiter".
Sur le même thème