masculins / Mondial 2006

Juninho et le Brésil à l'honneur

Publié le 22 juin 2006 à 22:55 par BV

Le Brésil n’aura douté que 45 minutes avant de dérouler pour aisément prendre la mesure du Japon. Pour ce dernier match du premier tour, Carlos Alberto Parreira avait décidé de faire tourner son effectif en alignant dès le coup d’envoi Cicinho, Gilberto, Gilberto Silva, Robinho et Juninho.

Au terme d’une première demi-heure marquée par une domination stérile des Brésiliens, Tamada ouvrit le score d’une frappe puissante dans la lucarne droite de Dida. Les Japonais pensaient rejoindre les vestiaires avec ce court et surprenant avantage mais, juste avant la mi-temps, sur une action amorcée par Juninho, Ronaldo égalisa de la tête (45e), inscrivant à cette occasion son 13e but en phase finale de coupe du monde.

Après un coup franc au dessus (13e) puis un tir puissant à 25 mètres (21e) déviée en corner par le portier japonais, Juninho libéra les siens d’une somptueuse frappe à 25 mètres du but (53e). Il inscrit ainsi son 6e but en 38 sélections. Sur une nouvelle frappe à longue distance, il inquiéta à nouveau le gardien nippon (64e) puis glissa sur le coté droit après l'entrée en jeu de Zé Roberto.
Dans une position de milieu (très) défensif, le joueur de l’Olympique Lyonnais fut l’auteur d’un bon match. Plaque tournante du milieu de terrain, il fut à l’origine de nombreux mouvements offensifs et éclaira souvent le jeu brésilien grâce à son coup d’œil et sa très sûre technique.

A l’heure de jeu, Gilberto donna un avantage définitif aux Brésiliens d’une frappe du gauche (69e) avant que Ronaldo n'entre dans l’histoire en inscrivant son 14e but en phase finale de Coupe du Monde (81e). Il égale à cette occasion l’Allemand Gerd Müller. Celui qui avait été raillé pour son excédent pondéral ou ses sorties nocturnes répond ainsi aux nombreuses critiques qui avaient accompagné son entame de compétition.

Dans l’autre rencontre de ce groupe F, l’Australie a obtenu son billet pour les huitièmes de finale en arrachant un match nul 2 buts partout contre la Croatie.

Résultats du groupe F :
Brésil 4 – Japon 1
Australie 2 – Croatie 2

Classement du groupe F :
1. Brésil 9 points ; 2. Australie 4 pts ; 3. Croatie 2pts ; 4. Japon 1 pt.

Un peu plus tôt dans la journée, l’Italie s’est octroyée la première place du groupe E en battant la République Tchèque 2 buts à 0 (Materazzi et Inzaghi). Les joueurs de Marcello Lippi seront accompagnés en huitièmes de finale du Ghana qui s’est qualifié grâce à sa victoire 2 buts à 1 aux dépens des Etats-Unis. De son coté, la République Tchèque termine à la troisième place sans pouvoir confirmer les belles promesses entrevues lors de leur succès initial face aux Américains.

Résultats du groupe E :
Italie 2 – Rép. Tchèque 0
Ghana 2 – Etats-Unis 1

Classement du groupe E :
1. Italie 7 points ; 2. Ghana 6pts ; 3. Rép. Tchèque 3pts ; 4. Etats-Unis 1pt.

En huitièmes de finale, l’Italie sera opposée à l’Australie le lundi 26 juin à 17heures. Le Brésil rencontrera le Ghana, privé de Michael Essien, mardi 27 juin à 17heures.