masculins / Tola Vologe

Juninho : "Je n'ai toujours pas pris ma décision"

Publié le 27 mars 2009 à 16:30 par DH

Avant l'entraînement de cet après-midi, Juninho a fait un passage par le point presse. Le capitaine lyonnais a notamment évoqué son avenir à Lyon et la conquête ce huitième titre de Champions de France tant convoité.

Juninho, comment se passe cette semaine où il n'y a pas de match à jouer mais des entraînements à bien faire ?
C'est bien je pense de temps en temps de pouvoir souffler un peu. On a pas mal d'internationaux qui sont partis. Pour eux c'est toujours plus diffcile parce qu'ils n'ont pas le temps de récupérer. Nous, on a eu deux jours de repos et après on a eu une bonne semaine de travail physique et avec le ballon. Il reste neuf semaines de compétition. Comme on va jouer simplement le championnat, peut être aussi que c'est le moment de travailler un peu plus. On a eu une baisse de régime ces derniers temps. On en profite donc pour récupérer et travailler.

La course au titre risque d'être très serrée. Comment se situe l'OL par rapport à ses concurrents ?
On voit que le championnat est vraiment équilibré et difficile. Bien sûr qu'on ne va rien lâcher. Nous sommes toujours premier. Mais avec un tout petit point d'avance, il n'y a pas une grosse différence entre le premier et le sixième. J'avais dis que nos six points d'avance ne suffiraient pas et cela prouve que je ne m'étais pas trompé. Depuis le très bon match aller contre le Barça, je ne sais pas pourquoi notre équipe a vraiment changé de visage. On a montré un visage que l'OL n'avait pas eu depuis longtemps. Au bout du compte, on a enchaîné des défaites et tout le monde était content. Les équipes du championnat de France ont profité du fait que Lyon a baissé de régime. La vérité c'est qu'aujourd'hui on peut ne pas se qualifier pour la Champion's League. Mais on peut aussi finir en remportant un huitième titre de champion de France. Mais c'était bien de gagner dimanche dernier contre Sochaux. J'espère qu'on va récupérer la confiance que l'on avait perdue. L'objectif est ce huitième titre. On a la possibilité de bien préparer chaque semaine tous les matchs de championnat. Seul Le Mans va nous intéresser. On espère aller chercher les trois points là-bas.

Quelle équipe mériterait d'être championne de France ?
Bordeaux et Marseille sont pour moi les deux équipes qui méritent de gagner. Même s'il y en a d'autres qui sont fortes. Ce sont les deux équipes qui ont maintenu le niveau ces derniers temps. Si une équipe mérite d'être championne de France, c'est l'OM ou Bordeaux... avec nous bien sûr. Mais bon il y a d'autres équipes derrière comme Paris et Toulouse qui font du bon boulot.

En savez-vous un peu plus sur votre avenir à l'OL ?
Je dirais que je me concentre pour très bien finir la saison. J'ai 34 ans, je suis plus près de la fin que du début. Je me concentre sur le terrain. En tant que capitaine de l'équipe j'ai des responsabilités. J'ai neuf matchs à faire ou du moins je dois être prêt à aider l'équipe à gagner. Après cela dépendra des choix de l'entraîneur. Je me concentre sur cela. J'ai encore un an de contrat, jusqu'à juin 2010. Après il existe toujours la possibilité comme je l'ai fait l'an passé ou il y a deux ans de trouver d'autres solutions et de prendre une autre décision dès la fin de saison. Mais en ce moment je ne permet pas de penser à moi. Je n'ai toujours pas pris ma décision. C'est toujours difficile. Je sens que j'ai encore la condition pour jouer comme je l'ai démontré depuis le début de la saison jusqu'à maintenant. A partir de là je vais faire mon maximum pour bien jouer tous les matchs quand le coach me le demandera. Mais pour le moment je pense au Mans et à bien travailler. Mais en tout cas j'ai été très touché par l'hommage des supporters dimanche dernier au stade. Je ne m'attendais pas à ça. Le soutien du public peut jouer.

Une qualification en Champion's League serait un argument qui pourrez faire pencher votre décision...
Non, cela ne change rien. Bien sûr que c'est toujours agréable de jouer la Champion's League. Si je reste Lyon et que je ne joue pas la Ligue des Champions, ce n'est pas grave. Pourquoi pas jouer en UEFA un jour. J'ai une histoire avec le club j'espère qu'elle terminera de la meilleure façon possible.