masculins / Pendant la trêve

Juninho retrouve sa forme

Publié le 08 septembre 2007 à 10:14 par RP & EG

Juninho a bien profité de cette trêve internationale pour peaufiné sa forme physique et ainsi préparer les échéances à venir. Interview

Comment s’est passée la séance d’entraînement d’aujourd’hui, avec la bonne humeur de Fred ?
Très bien, on a senti qu’il avait vraiment envie de reprendre les entraînements et de jouer. C’est vrai qu’il est blessé depuis longtemps, il a eu une blessure à la fin de la saison, puis il s’est fait mal en équipe nationale. Donc on sent qu’il a envie de marquer. Il est toujours de bonne humeur. C’est vrai que c’est un joueur important, on a besoin qu’il reprenne vite pour nous aider à gagner, parce qu’il marque pas mal de buts !

Les séances ont été plutôt musclées depuis le début de semaine ?
C’est toujours plus difficile lorsque les internationaux s’en vont. C’est surtout important pour les jeunes. Pour eux, c’est une préparation pour le futur. Nous, on reste là et on essaye de bien travailler. On sait qu’il n’y a pas de matchs ce week-end, mais on sait aussi qu’après une trêve internationale on aura tout de suite un nombre de matchs incroyable. On aura pratiquement sept matchs jusqu’au mois d’octobre et la Champions League commence bientôt. On essaye donc de profiter des entraînements de la meilleure façon possible pour être en forme !

Plus personnellement, vous aviez manqué le début de saison pour cause de blessure, cette semaine vous permet-elle de rattraper votre retard ?
Oui, là je considère que je suis déjà au niveau du groupe, de l’équipe… Le dernier match s’est très bien passé, que ce soit au niveau technique ou au niveau physique. Maintenant, il faut essayer d’édifier une série de bons matchs, de monter en puissance pour continuer à gagner. Nous n’avons pas encore retrouvé la régularité qui faisait la force de notre équipe. On est en train de trouver des automatismes avec les nouveaux joueurs et aussi d’accepter la perte de certains pour cause de blessure… Comme Cris et Greg par exemple, car ils nous sauvaient à chaque match 3 ou 4 occasions de but. Je suis tout de même content avec Rémy… Il fait des bonnes choses, mais il faut lui laisser du temps pour qu’il puisse vraiment s’installer.
On aura cette année une première phase de Champions League un peu plus difficile que l’année précédente mais j’ai confiance, on verra lors des qualifications !

Justement, on a l’impression que vous aussi vous avez enfin démarré votre saison… Vous vous êtes libéré lors des derniers matchs ?
Oui, j’ai été meilleur lors des derniers matchs, je suis monté en puissance au niveau physique aussi. On a marqué neuf points sur la dernière semaine ce qui était important après les deux défaites à Toulouse et à Lorient. Je suis assez satisfait du début de saison, surtout de la façon dont les choses se passent. Mais il faut essayer de monter encore en puissance, d’aller gagner le match Metz et essayer de faire un bon match à Barcelone…

[IMG42234#R]Et puis vous avez repris le brassard ?
Quand j’ai décidé d’arrêter, le coach à fait un très bon choix en prenant Cris pour me remplacer. C’est un joueur emblématique qui impose des défis physiques et instaure une certaine morale face à l’adversaire. Malheureusement il s’est blessé très peu de temps après sa nomination. Par la suite le choix s’est porté sur les joueurs ayant le plus d’ancienneté, comme Sidney Govou, mais celui-ci s’est blessé. J’ai toujours vu en Grégory Coupet un très bon capitaine, mais il ne souhaite pas l’être.

Après Metz, c’est le retour de la Champions League…
Pour moi, l’idéal aurait été de jouer le premier match à domicile comme lors des années précédentes, pour gagner en confiance. L’année dernière, le dernier match était prévu à domicile, ce qui n’est pas le cas cette année. Il faut donc aller à Barcelone en ayant conscience que ce sont les favoris et qu’ils ont l’habitude de marquer plusieurs but à domicile. De notre côté, il y a beaucoup de talent aussi et nous sommes capables de ramener un résultat de là-bas. Voire de gagner…
Les équipes en compétition sont très fortes et, comme je l’ai dit après les tirages au sort, il faut gagner les trois matchs à domicile afin de se qualifier.

Suivrez-vous la rencontre Italie-France ?
Bien sûr, je pense voir un très bon match de football. J’espère que la France réussira un très bon match et l’emportera. Depuis la coupe du Monde, je pense que la France est la meilleure équipe malgré le titre de champion du monde pour cette équipe italienne solidaire et combattante.

Vous dites cela parce que vous êtes français maintenant ?
Simplement parce que cela fait un moment que je suis en France et que mes coéquipiers lyonnais seront dans de meilleures conditions à leur retour avec une victoire en poche.