masculins / Juventus - OL

Juventus-OL : Ultime répétition dans l’atmosphère particulière du Juventus Stadium

Publié le 01 novembre 2016 à 19:58 par SC

Les joueurs lyonnais ont découvert l’enceinte turinoise à l’occasion du dernier entraînement avant le match face à la Vieille Dame.

Comme ça avait été le cas en 2013, les deux équipes ne se sont pas entraînées sur les mêmes sites. La Juventus de Turin a une nouvelle fois souhaité ne rien changer à sa petite routine de veille de match. Les joueurs d’Allegri s’étaient donnés rendez-vous en début d’après-midi dans leur habituel lieu de vie. Le centre d’entraînement de Vinovo, situé à une vingtaine de minutes de route du Juventus Stadium, leur offre un cadre aussi champêtre que tranquille, à l’écart de l’agitation de la ville. Pjanic, Higuain, Bonucci, Alves ou encore Buffon se sont entraînés sur un des nombreux rectangles verts du complexe avec au programme, un échauffement tonique puis des toros devant des journalistes venus en masse pour l’occasion. 15 minutes d’images, puis rideau !

Un peu plus tard dans l’après-midi, le grandiose Juventus Stadium a accueilli les Lyonnais. Maxime Gonalons, Anthony Lopes, Alexandre Lacazette, Jordan Ferri ou Corentin Tolisso connaissaient déjà les lieux mais la redécouverte de cette ambiance si particulière, cette glorieuse histoire du club qui s’affiche partout, ce stade magnifique… reste forcément intense. Comme leurs homologues turinois, les joueurs de Bruno Genesio ont mis la machine en route avec un tour de terrain puis des ateliers de tonicité. Avant de travailler tranquillement, seuls au milieu d’une arène vide qui sera comble et chauffée à blanc demain soir.

En marge de ce dernier entraînement, Jean-Michel Aulas a tenu à apporter un message de soutien à ses protégés. « C’est dans les grandes occasions que se font les grands exploits. On a une équation simple. On a un monstre du foot européen devant nous mais on a une volonté incroyable de de faire quelque chose ici et de ramener au moins un point. Il y a un état d’esprit. On va se mobiliser. Si on doit faire un exploit, c’est ici qu’il faut le faire ».

Sur le même thème