masculins / LOSC – OL

L’analyse du consultant d’OLTV

Publié le 24 février 2014 à 10:30 par R.B

Au micro d’OLTV à Lille et dans le studio à Lyon, l’analyse de Christian Bassila et de Claude-Arnaud Rivenet…

Claude Arnaud Rivenet

«C’est de la frustration… Chaque équipe a eu des occasions, mais l’OL a eu la dernière balle de match. Il y avait de la place… Ce match nul a de la valeur par rapport à l’opposition. Ce choc a accouché d’une souris en termes de qualité. Heureusement qu’il y a eu les 20 dernières minutes. Le tournant du match ? 58ème minute de jeu avec les deux arrêts d’Anthony Lopes ; ces deux arrêts permettent à l’OL de rester dans le match. Sur le premier il ne voit pas le départ du ballon. C’est un arrêt réflexe. Il est l’homme du match».

«J’ai trouvé les Lillois assez vigoureux…Sidibé méritait un second carton jaune pour sa faute sur Lacazette. Henri Bedimo a été muselé. Les Lillois avaient ciblé le danger lyonnais… Je ne comprends pas que l’arbitre ne revienne pas sur sa décision après la blessure de Gonalons».

« Les penalties non sifflés ? Sur Gomis, il n’y a pas penalty mais cela ne mérite pas de carton jaune. En revanche il y a faute sur Origi sans qu’il y ait penalty. L’arbitrage ? Il a été nul… Il a influencé le résultat du match… Il y a eu deux poids deux mesures… »

Christian Bassila

« C’est un match qui aurait pu basculer d’un côté comme de l’autre… Il y a eu deux très grands gardiens ce soir… Il n’a pas manqué grand-chose sur la seconde période, une mi-temps plus ouverte. Il a manqué ce brin de réussite de part et d’autre. C’est un match nul logique. Des regrets ? Oui et non. Mais plutôt que de perdre trois points, il vaut mieux en prendre un. Ce soir, l’homme du match, c’est A. Lopes. J’ai aussi aimé l’activité de Jordan Ferri en milieu de terrain ».

 

Sur le même thème