masculins / ABECEDAIRE

L ... comme Le Mans

Publié le 13 juin 2006 à 16:30 par SR

Le Mans Union Club 72 avait déjà effectué un bref séjour en Ligue 1 lors d’une saison 2003-2004 conclue par une 19ème place au classement, synonyme de retour dans l’anti-chambre de la L1.

Le 31 juillet 2005, le MUC 72 pointait à nouveau le bout de son nez parmi l’élite pour entamer l’exercice 2005-2006. Pour souhaiter la bienvenue au nouveau promu, l’Olympique Lyonnais rendait visite à l’équipe de Frédéric HANTZ au stade Léon Bollé.
Pour son premier match en Ligue 1 avec l'OL, Gérard Houllier réussissait son entrée grâce à deux réalisations signées Wiltord et Carew… 37 matchs de championnat plus tard, les 2 équipes se retrouvaient pour clôturer la saison.

Une saison riche en enseignements avec beaucoup de plaisirs, de bonheurs, de joies assaisonnées de records … mais également de quelques moments de peine, de "jours sans", d'éliminations douloureuses. « Une bonne équipe ne perd jamais 2 fois de suite », répétera régulièrement Gérard Houllier afin de remettre en route une machine lyonnaise souvent qualifiée de « rouleau compresseur », d’ « ogre » à l’appétit de Lyon ! Un Lyon boulimique engrangeant les points comme on enfile des perles… « Une faim de Lyon » : l’OL eut de l’appétit du début à la fin…Des buts, des buts et encore des buts à atteindre … à marquer. Marquer les esprits : voila l’incessante motivation de ce groupe qui clôture cette saison 2006-2007 avec plusieurs couronnes.

Les Rouge et Bleu ont revêtu le maillot jaune lors de la 5ème journée et ne l’ont « jamais lâché », en parfaite harmonie avec la chanson des supporters du même nom… D’ailleurs, ils étaient 40 426 à assister à la dernière rencontre de championnat, à Gerland, pour un fabuleux épilogue. Du rêve au cauchemar et vice-versa… Grafite jetait un froid après tout juste 15 minutes de jeu en ouvrant le score avant que Fred (d’un triplé), Cris (du dos), Juninho (d’un coup franc), Wiltord (en solo), Tiago (de la tête) et Govou (du droit) ne réchauffent le cœur des supporters lyonnais…

Le 13 mai 2006, les Gones rentraient officiellement dans l'histoire en devenant la meilleure attaque olympienne de tous les temps, tandis que Juninho intégrait le top 10 des meilleurs buteurs du club. Le Mans, heureux début et joyeuse fin…


[IMG40676#C]