masculins / OGCN – OL

L’OL certifié européen !

Publié le 17 mai 2014 à 23:15 par SC

Les Lyonnais n’ont compté que sur eux-mêmes pour décrocher une 18ème qualification européenne de rang. Ils se sont imposés 1 à 0 à Nice. L’OL est récompensé de sa saison à rebondissements par une cinquième place et retrouvera la Ligue Europa ! Un beau cadeau d’au revoir pour le coach.

Jouer toute une saison sur un ultime match…Voilà ce qui attend les Lyonnais pour cette dernière journée de championnat. Evidemment, ils ont leur destin en mains dans l’optique de conserver cette cinquième place, synonyme de qualification pour le 3ème tour préliminaire de la Ligue Europa. Mais, cette position est aussi très convoitée par des Marseillais, revenus la semaine dernière à un petit point. Une victoire lyonnaise assurerait donc le sésame. Dans tout autre cas de figure, il faudrait alors se tourner vers le tableau d’affichage du Vélodrome et le résultat du match entre l’OM et Guingamp. Autant dire qu’un succès éviterait bien des sueurs froides, surtout après tous les efforts consentis durant la saison pour décrocher l’Europe. Pour sa dernière, Rémi Garde, toujours contraint de faire sans de nombreuses absences, a décidé de titulariser Zeffane et Grenier pour ce rendez-vous décisif.

Koné, souverain et décisif dans les surfaces

L’ambiance est bouillante dans le stade. Sur le terrain, ce sont les Lyonnais qui allument la première mèche dès la 5ème minute. Et la première est la bonne ! « Général Bako » s’impose dans les airs sur un coup-franc de Grenier et trouve les filets niçois. Malgré l’absence d’enjeu pour eux, les locaux se jettent dans la bataille. Gomis dégage un ballon très dangereux, Pied rate le cadre de peu et Cvitanich, esseulé, ne peut qu’effleurer le cuir du bout du crâne. La menace se rapproche…mais Koné règne pour le moment en maître dans la surface.

Des temps forts niçois sans dégât

Gomis enroule du gauche. C’est un peu mou pour tromper la vigilance d’Hassen. Les Lyonnais tentent de remettre le pied sur le ballon, après avoir été bousculés durant une vingtaine de minutes. Beaucoup mieux dans le jeu et moins inquiétés, il reste cependant difficile de créer du danger. Il faut une double intervention de Lopes pour annihiler une occasion niçoise consécutive à un coup-franc d’Esseyric. Le but précoce est conservé jusqu’au bout d’une première mi-temps plutôt bien gérée par les Lyonnais malgré quelques situations chaudes. L’OL est à ce moment-là européen et n’a pas à se soucier du résultat des Marseillais, toujours tenus en échec.

Gomis rate le break

Se contenter de ce petit but d’avance ou aller chercher le break ? L’OL semble avoir tranché…une minute de jeu et Gomis a, à deux reprises, la balle de 2 à 0 dans les pieds. Hassen en a malheureusement décidé autrement. Un but qui aurait fait beaucoup de bien, surtout que dans le même temps l’OM maintient sa pression en prenant l’avantage. Les Lyonnais gèrent très bien cette seconde période. Il reste encore 30 minutes à tenir.

L’Europe ne leur échappera pas !

Grenier, sur un coup-franc flottant, oblige Hassen à un arrêt très peu académique. Les Niçois n’ont pas l’intention d’abdiquer dans ce dernier quart d’heure…l’OL se sort sans dommages de deux situations chaudes. Maupay rate le cadre d’une tête à bout portant. Bedimo détourne une reprise de Bruls. Lopes bloque une tête de Cvitanich. Les occasions niçoises se multiplient. Il ne faut pas craquer, ne pas tout gâcher ! C’est intenable en ces derniers instants… On souffre, on souffre mais l’OL tient jusqu’au bout et jouera la Ligue Europa ! Supporters, joueurs et staff le fêtent comme il se doit.

...

Feuille de match

OGC Nice 0 – 1 Olympique Lyonnais (Mi-temps : 0 – 1)

Nice, Allianz Riviera.

Arbitre : Saïd Ennjimi.

L’équipe niçoise : Hassen, Puel, Genevois, Kolodziejczak, Amavi, Abriel (Maupay 74’), Mendy, Esseyric (Bruls 60’), Bauthéac, Pied (Bruins 73’), Cvitanich. Entraîneur : Claude Puel.

L’équipe lyonnaise : A.Lopes, Zeffane, B.Koné, Umtiti, Bedimo, Gonalons, Malbranque, Mvuemba, Grenier (Fekir 80’), Lacazette (Briand 57’), Gomis. Entraîneur : Rémi Garde.

Buts : Pour l’OL, Koné (5’).

Avertissements : pour Nice, Bruins (90+2’), Kolo (90+3’). Pour l’OL, Gomis (27’), Umtiti (49’), Mvuemba (73’).

...


Sur le même thème