masculins / OL - MHSC

L’OL méritait beaucoup mieux

Publié le 02 mars 2014 à 19:00 par R.B

Les Lyonnais ont copieusement dominé les Héraultais mais n’ont pas pu marquer ce but qui leur aurait offert les trois points précieux attendus et mérités…

  Trois jours après sa qualification pour les 1/8èmes de finale de la Ligue Europa, l’OL retrouve sa pelouse de Gerland. Un match important en sachant que l’ASSE a battu l’ASM et que LOSC s’est imposé à Ajaccio…. Un match important aussi en souvenir de la cuisante défaite du match aller (1 à 5). Gonalons fait son retour, mais Bisevac est suspendu. Et Fofana, comme Gourcuff, n’est pas apte à jouer en raison d’une cheville douloureuse. Enfin, Tolisso et Briand sont titulaires. Le MHSC a sérieusement redressé la barre depuis l’arrivée sur le banc de Rolland Courbis. Pas encore assuré du maintien mathématiquement, ce groupe le sera rapidement et peut très sérieusement regarder beaucoup plus haut tant il a de la qualité dans le sillage de Cabella.

La première alerte est signée le MHSC avec un centre trop fort de Mounier pour Cabella seul dans la surface lyonnaise (9ème). 15premières minutes approximatives pour l’OL et du déchet en général. Les partenaires de Grenier ont certainement besoin de temps après leur match de jeudi soir… Ferri se fait ouvrir l’arcade par le coude de Niang (15ème)… Le voilà bandé. Le jeu ? Toujours haché… Lacazette tombe tout seul dans la surface (20ème)… avant de faire un slalom très spécial à deux doigts de s’ouvrir la porte du but adverse.

L’OL retrouve ses jambes. Un coup franc de Grenier tutoie la transversale. Ferri est contré après un superbe mouvement collectif. Les corners s’accumulent… Les coups francs, aussi… Briand est mis au sol et Grenier à 28m contraint Jourdren à un sauvetage sur un coup franc vicieux. Le MHSC souffre mais se montre dangereux après un coup franc de Cabella, toujours aussi précieux dans le jeu. Lacazette du bout du pied sollicite Jourdren (41ème). Puis Niang prend sa chance par deux fois ; Lopes est vigileant… 0 à 0 à la mi-temps. L’OL semble avoir les moyens de l’emporter s’il parvient à hausser son niveau de jeu comme il l’a fait sur quelques actions.

L’OL a la maitrise du ballon dès le début de cette seconde période. Le MHSC peine et rend trop rapidement ce ballon aux Olympiens dont certains peinent physiquement. Lacazette sur une passe dosée de Grenier place sa tête juste au –dessus de la cage visiteuse. Niang oblige Lopes à une sortie pleine de vivacité. L’heure de jeu… et le jeu va d’un camp à un autre. Grenier met un nouveau coup franc dans le cadre (60ème).

   L’OL persévère pour aller chercher ses trois points indispensables. Jourdren sort une frappe de Bedimo (77ème).

Camara remplace Tiené… un choix offensif de Rolland Courbis. Grenier encore sur coup franc au ras du poteau ! Gomis remplace Briand (63ème). L’OL mériterait ce but tant attendu. Le MHSC souffre de plus en plus balloté de droite à gauche. Le jeune N’Jie remplace Ferri ; l’OL change d’organisation pour les 10 dernières minutes avec 3 attaquants. Cabella donne un caviar à Marveaux non bonifié (81ème). La domination olympienne est quasi permanente. Koné place un coup de boule sauvé miraculeusement (86ème) après un corner de Grenier. Puis N’Jie dépose Congré et frappe au lieu de servir Lacazette (88ème) ! L’OL insiste, s’entête en jouant intelligemment.

Les quatre minutes d’arrêts de jeu ne changeront malheureusement rien au tableau d’affichage. L’OL a tout tenté, tout donné mais perd deux points précieux dans la lutte pour le podium.

...


La feuille de match

A Lyon, stade de Gerland, 36 000 spectateurs environ ; arbitre, M. Jaffredo.  OL 0 MHSC 0 (mi-temps : OL 0 MHSC 0)

OL : A. Lopes – M. Lopes – B.Koné, Umtiti, Bedimo – Gonalons (cap), Ferri (N’Jie 78ème), Tolisso, Grenier – Briand (puis Gomis 63ème), Lacazette  Entr : Garde.

MHSC: Jourdren – Deplagne, Hilton (cap), El-Kaoutari,  Congré –Tiené (puis Camara 61ème), Stambouli,  Marveaux , Mounier puis Montano 87ème) – Cabella. Niang (puis Sanson 74ème) Courbis.

Avertissements :  pour le MHSC, Niang (15ème), Congré (63ème), Stambouli (73ème ; pour l’OL, Tolisso (18ème)

 

...
Sur le même thème