masculins / Reims - OL

L’OL répond présent

Publié le 26 avril 2015 à 23:20 par R.B

Une première période dominatrice a suffi aux lyonnais pour s’imposer… Une bonne opération… L’OL reste à la hauteur du PSG et garde ses distances avec Monaco et l’ASSE…

CONTEXTE

Le PSG a atomisé le LOSC 6 à 1… l’ASSE a battu le MHSC 1 à 0… l’ASM s’est imposé facilement 3 à 0 à Amiens contre le Racing Club de Lens. Pour ne pas laisser partir le club parisien, un match de moins et 3 points de mieux, l’OL est quasiment dans l’obligation de s’imposer. Gagner aussi pour garder sa marge d’avance sur les monégasques et les stéphanois revenus à 3 et 5 points avant ce rendez-vous en Champagne… Le Stade de Reims ne possède qu’un seul point d’avance sur l’ETG, premier relégable. L’occasion est belle de se mettre un peu plus à l’abri… Cette confrontation entre l’OL et le Stade de Reims, c’est aussi le retour d’Hubert Fournier à Reims où il a fait grimper ce club mythique de deux niveaux.

ADVERSAIRE

Le club champenois a changé d’entraineur : Guégan a remplacé récemment Vasseur. Il est sur le banc pour la 3ème fois. Il reste sur un succès probant à Bastia (2 à 1). Le Stade plus mauvaise défense du championnat avec 55 buts encaissés qui s’était incliné à Gerland dans le temps additionnel sur une bourde de son gardien Placide aujourd’hui remplaçant.

EQUIPES de DEPART

Moukandjo a été préféré à De Preville à la pointe de l’attaque rémoise pour apporter certainement de la profondeur et Tacalfred retrouve son brassard de capitaine. Comme prévu à l’OL, Clément Grenier fait son grand retour. Il est titulaire dans le milieu en losange à quatre ; Ferri étant sur le banc. Lindsay Rose suspendu, B. Koné est associé à Umtiti en défense centrale. Un 4-1-4-1 contre le traditionnel 4-4-2 olympien.

PREMIERE PERIODE

Très haut d’entrée les lyonnais récompensés  par une ouverture rapide du score sur une tête de Tolisso après un corner de Grenier. Lacazette enchaine sur un centre de Njie ! Une superbe entame de match à tous les niveaux. Mais Peuget réduit le score d’une frappe hors de la surface contrée par un olympien. Pas de calcul dans ces débats vivants. NJie conclut magistralement un centre de Bedimo… 20 minutes ébouriffantes tournées vers l’offensive. Diego vendange une occasion de but après une sortie aux poings de Lopes, puis une autre. Entre temps, Fekir fait un festival à deux doigts d’aboutir. L’OL en grand patron malgré les opportunités rémoises. Et 3 à 1 à la mi-temps.

SECONDE PERIODE

Bien en place l’OL laisse peu d’espaces aux locaux, attend en bloc. Le Stade de Reims essaie de réduire le score, trouve la transversale. Des lyonnais moins juste techniquement. Ferri remplace Grenier à l’heure de jeu. Reims nettement mieux dans le jeu trouve le poteau (65ème). L’OL subit… commet des fautes… et livre une seconde période quelconque mais assure l’essentiel en conservant ses deux buts d’avance avant de crucifier le Stade par un but contre son camp de Tacalfred après  une action Bedimo/Malbranque. Lopes sortant pour finir un arrêt sublime. Dans la foulée, Charbonnier réduit le score de la tête après corner.  Les partenaires de Gonalons ont moins « joué » après la pause, commis des maladresses... Qu’importe…  le résultat est au rendez-vous.

RESUME ET PERSPECTIVES

Les lyonnais étaient dans l’obligation de gagner. Ils l’ont fait avec la manière et des buts en première mi-temps. Ils sont toujours dans la course pour le titre à quatre journées de la fin et ont gardé leurs distances avec l’AS Monaco et l’ASSE. Lacazette en a profité pour entrer dans l’histoire lyonnaise des buteurs en championnat (D1/L1) en inscrivant un 26ème but, soit le record.

...

La feuille de match

A Reims, Stade Auguste Delaune ; 18 000 spectateurs environ ; arbitre, M. Fautrel. Stade de Reims 2 OL 4(mi-temps : Stade de Reims 1 OL 3).

Stade de Reims : Agassa – Mandi, Fofana, Tacalfred (cap), Roberge – Peuget (puis Charbonnier 84ème) - Devaux, Oniangue, Fortes (puis De Preville 65ème), Diego – Moukandjo (puis Ngog 78ème). Entr : Guégan.

OL : Lopes – Jallet – B.Koné, Umtiti, Bedimo – Gonalons (cap), Tolisso, Grenier (puis Ferri 61ème), Fekir (puis Malbranque 80ème) – Lacazette, NJie (puis Yattara 84ème). Entr : Fournier.

Buts : pour l’OL, Tolisso (2ème), Lacazette (5ème), NJie (20ème), CSC (89ème) ; pour le Stade de Reims, Peuget (10ème), Charbonnier (91ème).

Avertissements : pour l’OL, Lacazette (60ème), Jallet (69ème), Fekir (72ème) ; pour le Stade de Reims, Peuget (81ème).

 

...


Sur le même thème