masculins / OL - Toulouse

OL-TFC : La très belle affaire et une préparation idéale avant la Roma ! (4-0)

Publié le 12 mars 2017 à 19:10 par SC

L’OL a parfaitement géré sa «parenthèse L1» entre deux rendez-vous européens en gagnant 4-0 contre Toulouse. Tout heureux de mener à la pause, les Lyonnais ont ensuite accéléré pour décrocher un 3ème succès en 4 matchs de L1 et profiter des faux-pas de concurrents directs. Soirée parfaite.

. LES TEMPS FORTS .

8’. Frappe de Delort renvoyée par le poteau.
21’. Mouvement à gauche conclu par une reprise de Memphis repoussée sur Lafont.
22’. Transversale trouvée par Jean après un face-à-face avec Lopes.
28’. Tir de Trejo capté par Lopes.
36’. But de Jallet d’une lourde frappe sous la barre. 1-0.
47’. But de Cornet du droit sur un exploit en solo. 2-0.
53’. But de Memphis après un joli service de Jallet. 3-0.
65’. Raté de Memphis après (encore) un centre superbe de Jallet.
67’. Tir lointain de Gonalons repoussé par Lafont.
83’. But exceptionnel de Memphis avec un lob du milieu de terrain. 4-0.


. RESUME ET ENSEIGNEMENTS.

Après le nul de Nice dans la course au podium, le nul de Saint-Etienne et le revers de Bordeaux dans celle à la 4ème place, l’OL était en quête d’une belle opération au classement de L1 entre deux rendez-vous de prestige en Ligue Europa. C’était donc une équipe largement remaniée qui accueillait pour la première fois au Parc OL le TFC. Une formation toulousaine qui ne tardait pas à prendre ses marques mais le poteau de Lopes, qui touchait le tir, privait Delort d’un cadeau de bienvenue. Après une première occasion lyonnaise par l’intermédiaire de Memphis, le plus percutant, c’était au tour de la transversale de contrarier les plans de Jean. Jallet avait plus de réussite puisque sa lourde la frappe arrachait les filets…après avoir touché la barre. Les Lyonnais n’étaient donc pas malheureux avec cet avantage à la pause.

Ils redémarraient cependant pied au plancher le second acte. Cornet doublait la mise d’un pétard après un dribble sur Trejo. Avant que Memphis, parfaitement lancé par Jallet, trompe Lafont d’un tir croisé pour le troisième but. Le tout en 5 minutes. Les deux hommes, intenables, combinaient une nouvelle fois mais le numéro 9 ratait l’immanquable. Ce dernier se rattrapait dans un exercice ô combien plus difficile… un lob du milieu de terrain ! Ce chef d'oeuvre clôturait la nouvelle très belle soirée au Parc OL. Cette 3ème victoire, avec un nul, en 4 matchs de L1 permet à l’OL de grappiller 2 points sur Nice, de conforter sa 4ème place mais aussi de préparer idéalement le match retour à Rome en Ligue Europa ce jeudi. Tout en laissant quelques cadre au repos et redonnant de la confiance aux joueurs avec moins de temps de jeu. La soirée parfaite !


. LE FAIT DU MATCH .

Une histoire de millimètres en première période

Il s’en est fallu d’un rien. De quelques millimètres pour que la première période et donc le match prenne une toute autre tournure. Le sort de trois actions a dépendu des montants. Et dans ce petit jeu des poteaux, les Lyonnais n’ont franchement pas été les plus malheureux. Tant mieux puisque les coéquipiers de Max Gonalons auraient bien pu être menés de deux buts après 20 minutes de jeu seulement si le montant droit et la transversale de Lopes n’avaient pas repoussé respectivement les tentatives de Delort et Jean. Quelques minutes plus tard, l’OL prendre les devants grâce à un tir surpuissant de Jallet qui tape le dessous de la barre avant de rentrer. Cornet l’imitera juste après la pause. Avec la même réussite. Vraiment une histoire de millimètres.


. LA STAT .

37

Les joueurs de Bruno Genesio n’en finissent plus de régaler le Parc OL. Le spectacle est en effet au rendez-vous dans l’antre de Décines depuis le début de l’année 2017. En trois gros mois, les Lyonnais ont disputé 9 matchs toutes compétitions confondues à domicile, le temps pour eux de marquer pas moins de 37 buts, soit une moyenne de plus de 4 buts par match ! Une force de frappe offensive impressionnante qui a ainsi permis à l’OL de remporter 8 matchs à la maison depuis janvier, pour une seule défaite (contre Lille).


L'analyse du consultant

Jérémy Berthod :
« La première période a été compliquée. On a eu un peu de chance et de réussite sur ces deux occasions toulousaines. Ça aurait pu tout changer et on aurait pu être menés à la pause. On s’est bien repris ensuite. C’est une soirée parfaite car on marque encore beaucoup de buts et ce match nous a permis de reposer certains joueurs comme Tolisso et Lacazette. Ça montre la qualité des autres joueurs. Ce match est très important car il était compliqué à préparer entre les deux rendez-vous contre la Roma. Il n’y a pas eu de blessé. C’est une journée vraiment très positive. Il y a de la satisfaction. »

 

...

. FEUILLE DE MATCH .

Au Parc Olympique Lyonnais de Décines.

L1 (J29) : OL-TFC 4-0 (1-0)

Arbitre : Benoît Bastien. Spectateurs : 34 463.

Buts : Jallet (36’), Cornet (47’), Memphis (53’, 83')) pour l’OL.

Avertissements : Darder (4’) à l’OL. Yago (32’), Trejo (88’) au TFC.

OL : Lopes – Jallet, Yanga-Mbiwa, Mammana, Morel – Gonalons (cap.), Ferri, Darder – Memphis (Ghezzal, 86’), Cornet, Fekir (Valbuena, 71’). Entr : Bruno Genesio.

TFC : Lafont – Yago (cap.) (Toivonen, 52’), Diop, Jullien, Moubandje – Blin (Doumbia, 48’), Somalia - Sylla, Trejo, Jean – Delort (Durmaz, 72’). Entr : Pascal Dupraz

...
Sur le même thème